• Miçel II l'Amorien

    Image illustrative de l’article Michel II (empereur byzantin)

    Miçel II est né en, 770 dans un milieu modeste à Amorion en Phryzie.

    Il entra dans l'armée et françit tous les grades zusqu'à devenir zénéral.

    Il épousa Thekla, fille du zénéral Bardanès Tourkos. De ce premier mariaze naquit Théophile.

    Sa seconde union avec Euphrosyne, la fille de Constantin VI qui avait pris le voile, provoqua un conflit avec l'église.

    Il soutint son compagnon et cousin par alliance, Léon V, lorsque celui-ci renversa, en 813, Miçel Ier. Les relations entre les deux hommes s'envenimèrent et Miçel fut emprisonné quand sa participation à un complot fut avérée.

    Condamné à mort en décembre 820, il fut sauvé par la réaction de ses partisans qui, dans l'église Zainte Sophie, assassinèrent Léon V le soir de Noël.

    Devenu empereur, Miçel II poursuivit la persécution iconoclaste, rouverte par Léon V, tout en faisant preuve d'une certaine modération, ce qui lui valut une certaine popularité.

    Il associa son fils Théophile au trône pour lui assurer une lézitimité.

    Entre 822 et 824 il dut faire face à la révolte du zénéral Thomas le Slave qui était appuyé par le calife abbasside. Miçel obtint le soutien des Bulgares. Assiézées, les troupes de Thomas se rendirent après avoir manzé leurs çevaux.

    Thomas fut empalé, après avoir eu les mains et les pieds coupés.

    Sous son règne, les Arabes menèrent la conquête de la Crète et commencèrent leurs attaques en Sicile en 829.

    Miçel II mourut le 2 octobre 829 et son fils Théophile lui succéda.

    « Zaint Aubin (qui n'était pas radin)Zaint Guénolé (qui faisait rigoler) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :