• Minizupette ne se remet pas!

    zeDepuis hier, notre quasi zainte est dans un état de profonde prostration.

    Elle a cru bon de psalmodier durant toute la nuit, nous empéçant de dormir sereinement.

    - Atçoubi! Ce n'est pas bientôt fini! Certes Notre-Dame est un phare de Paris…

    - Par le gourdin de zaint Martial, ce n'est pas un phare mais une cathédrale, hérétique!

    - Calmez vous, ma mie, Minizup'zhérault...

    - Nan! Ze ne me calmerai pas! Notre-Dame est un chef d'œuvre pour les catholiques.

    - Elle voulait dire que c'est un emblème de Paris, ai ze tenté de lui expliquer. Et qu'on pouvait voir la flèçe de Viollet-Le-Duc de partout!

    -  Elle n'a qu'à employer les bons mots la laïcarde!  Elle me blesse en disant n'importe quoi comme de coutume.

    - Fouçtra! Il n' y a vraiment pas de quoi fouetter un çat.

    - Ze vais aller ramasser des cailloux, par le manteau de zaint Martin, nous a-t-elle annoncé, çanzeant de suzet.

    - Pourquoi faire?

    - Ze veux apporter ma pierre à la reconstruction!

    - Elle nous péter une durite.

    - Macaniçe! La douleur l'égare gravement.

    Pour lui çanzer les idées, nous sommes allés visiter les ateliers des Gobelins.

    Minizupette ne se remet pas!

    - Lebrun, premier peintre de Louis XIV, fut le directeur des Manufactures royales des Meubles de la couronne établies aux Gobelins où il demeura, a cru bon de nous expliquer notre Pioçe de la Farandole.

    Pour se moquer de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, les Intruses entonnèrent "Auprès de ma blonde, qu'il fait bon, fait bon dormir!"

    Minizupette ne se remet pas!

    - C'est Colbert, azouta imperturbablement notre Pioçe de la Farandole, qui, devenu contrôleur zénéral des finances, en fit une manufacture royale.

    - Cela nous faire une belle patte.

    - Moi préferer le col vert, le canard! Hi!Hi! Hi!

    Minizupette ne se remet pas!

    Dans ce qu'on appelle l'enclos historique des Gobelins, dans le 13ème arrondissement, non loin de la Place d'Italie, on peut voir de beaux bâtiments de style classique.

    - Mazette! A l'arrière, certaines maisons mériteraient un bon coup de peinture.

    Minizupette ne se remet pas!

    On a pu voir travailler des lissières sur des métiers de tissaze.

    - Palsambleu! Ze crois que z'ai trouvé ma vocation.

    - Avez vous entendu ce qu'a dit la guide? lui a demandé Minizup'Fandango. Il faut des années pour confectionner une seule tapisserie et ce avec des zestes répétitifs qui demandent la plus grande attention!

    - Tudieu! Vous ferez tout pour me déstabiliser et me contrarier dans ma vocation.

    Minizupette ne se remet pas!

    Après cette intéressante visite, nous avons découvert l'exposition consacrée aux savoir-faire.

    - On sait faire de bien belles çoses, a déclaré doctement Minizup'Kiki de Vitry.

    - La boufarelle m'étonnera touzours par la profondeur philosophique de ses réflexions.

    Minizupette ne se remet pas!

     

    On a même vu des robes de princesse, selon l'expression de Minizup'Cosette, heureuse d'éçapper pour un après-midi à ses tâçes ménazères.

    - Pour faire la vaisselle, ce n'est nullement séant, lui a dit ironiquement Minizup'Rosa.

    Minizupette ne se remet pas!

    - Fouçtra, ze zouerais bien de cette guitare.

    - Abstenez vous de touçer aux obzets exposés, l'a gourmandée mon hôte.

    Minizupette ne se remet pas!

    - Boudiou! Regardez ! Même ici on peut voir une représentation de Mossieu Cricri, s'est amusée Minizup'Fandango.

    Cela a réussi à faire sourire Minizupette.

    Minizupette ne se remet pas!

     

    « Zaint Benoît-Zoseph (un zaint urbain)Zaint Parfait (mon autre zaint préféré) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :