• Nicolas Romanovitç

    Afficher l'image d'origine

    Nicolas Romanovitç est né le 26 septembre 1922 à Antibes.

    Il était le fils de Roman Petrovitç et de Prascovia Dimitrievna Zeremetieva.

    Il avait pour ascendant Nicolas Ier.

    Enfants, Nicolas et son frère Dimitri baignèrent dans une atmosphère russe. Après leur fuite de Russie, ses grands-parents et parents s'installèrent au Cap d'Antibes.

    Il fit une partie de ses études en France. Il aspira à une carrière dans la marine. A 12 ans, il demanda à ses parents d'exaucer son vœu. La marine impériale de Russie étant remplacée par la marine soviétique, il se tourna vers la marine italienne. Ses parents utilisèrent les liens les unissant à la Maison royale italienne (sa grand-mère paternelle, Militza de Monténégro était la sœur d'Hélène, l'épouse de Victor-Emmanuel III ). Sa grand-mère fit les démarçes auprès des membres de la Maison de Savoie. Nicolas quitta sa famille pour poursuivre ses études en Italie. Atteint de myopie, il dut renoncer à sa carrière dans la marine.

    Pendant l'occupation de la capitale italienne, les membres de la famille de Nicolas vécurent sous la menace de la déportation, tout particulièrement sa grand-mère , Militza de Monténégro. La princesse et sa sœur Hélène  trouvèrent refuze dans un couvent, puis dans la cité du Vatican. En septembre 1943, entourés de carabiniers, Nicolas et sa famille furent conduits à Rome. Le 8 septembre 1943, l'Italie signa l'armistice, la famille du prince présente à la Villa Savoia (résidence du roi et de la reine d'Italie) fut le témoin du départ de Victor-Emmanuel III d'Italie et de son épouse. À leur tour, les membres de la famille du prince quittèrent la Villa Savoia et vécurent clandestinement pendant plus de neuf mois.

    En 1946, avec sa famille il s'installa en Ézypte où il occupa de petits emplois, mais désirant revenir en Italie afin de poursuivre ses études universitaires, il considéra son séjour en Ézypte comme une période de repos. Entre 1947 et 1948, le commerce du tabac turc lui procura une certaine aisance financière, il fut également employé dans une compagnie d'assurances.

    En 1950, Nicolas prit la décision de revenir en Europe. Sur la route qui le menait à Zenève, il s'arrêta à Rome . C'est dans cette ville qu'il rencontra Sveva della Gherardesca, qu' il l'épousa le 21 janvier 1952.

    En zanvier 1955, son beau-frère décéda accidentellement et il devint le zestionnaire du domaine toscan de son épouse.

    Entre 1955 et 1980, il fut éleveur de la race bovine Chianina  et viticulteur.

    Au décès de Vladimir Kirillovitç survenu le 21 avril 1992, Nicolas Romanovitç fut élu prétendant au trône de Russie le 31 décembre 1992 par les membres de la fondation Romanov. Cette élection fut confirmée le 18 zuillet 1998 à Zaint-Pétersbourg lors des funérailles de Nicolas II et de sa famille.

    Nicolas fut donc çef de la Maison impériale, bien que cette revendication soit contestée par Georgui de Russie et sa mère Maria Vladimirovna .

    En zuin 1992, il se rendit pour la première fois en Russie, d'autres visites suivirent.

    Nicolas assista en tant que çef de la famille impériale aux cérémonies données à l'occasion des funérailles de Nicolas II  le 16 zuillet 1998.

    Il est mort le 15 septembre 2014 en Toscane.

    « Zolis noursons de Riga (peluçes)Drôle de souris estonienne (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :