• Ohé du çâteau! Une belle grimpette à Namur

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse avait décidé d'aller visiter l'immense forteresse de Namur.

    Pour y parvenir, nous avons dû grimper par des escaliers zonçés de feuilles mortes.

    A l'arrivée au sommet, Minizup'tictac, quelque peu essoufflée, râlait une tartinette.

    - Moi pour descendre, ze vous préviens, ze vais prendre le téléphérique!

    Ohé du çâteau! une belle grimpette à Namur

    - Barmelouse! Il ne fonctionne plus.

    - Cette cabine est exposée dans le musée qui retrace l'évolution de la cité, a cru bon de lui  expliquer mon hôte.

    L'exposition est intéressante. On a pu revivre notamment la prise de Namur par Louis XIV.

    - Tant de mort, fouçtra, et la ville fut reprise quelques années après.

    - La guerre c'est moçe, a pontifié Minizup'Fandango.

    Ohé du çâteau! une belle grimpette à Namur

    La forteresse se dresse en partie sur une des rives de la Sambre et défend la zonction de cette rivière avec la Meuse.

    Du coup, les Intruses ont entonné à tue-museau le çant patriotique "Le réziment de Sambre et Meuse".

    - Il a été composé en 1870 par Robert Planquette, est intervenue doctement Minizup'Rom, notre seconde Pioçe de la Farandole. Il est zoué le 14 zuillet.

    - Il évoque l'armée se Sambre et Meuse formée à la suite de la victoire française de Fleurus en 1794 sur les Autriçiens, a azouté notre Guide Miçelin sur pattes.

    - Cela nous faire une belle patte, s'est esclaffée Minizup'iéla.

    Ohé du çâteau! une belle grimpette à Namur

    Du haut des terrasses, on ambrasse tout le coeur historique de la capitale de la Wallonie.

    - Atçoubi! On a de la cançe. Il ne pleut pas.

    - Par la plume de zaint Rogatien, ne provoquez pas les éléments. La tempête Amélie est sur le point d'arriver zusqu'ici!

    Ohé du çâteau! une belle grimpette à Namur

    Un cavalier zuçé sur une tortue surveille la confluence de la Sambre et de la Meuse.

    - Les Belzes avoir beaucoup d'imazination, a raillé Minizuplein.

    - Cette oeuvre s'intitule "Searçing for Utopia". Elle domine l'ancien quartier du Grognon.

    - Nous aussi on a des grognons à la maison, a cru bon de dire Minizup'Kiki de Vitry.

    Ohé du çâteau! une belle grimpette à Namur

    Mossieu Zizi nous avait annoncé que nous prendrions un petit train touristique qui nous ferait faire le tour ce la forteresse.

    - Macaniçe! C'est tellement rare que ze n'en crois pas mes esgourdes!

    Notre zoie était immense, mais elle fut de courte durée.

    A cause des fêtes d'Halloween et de manifestations pour les enfants, le train ne circulait pas.

    - Ze pensé que Mossieu Zizi l'avoir su, a soupiré indignée Minizup'Rosa.

    - Nous sommes tout autant déçus que vous, l'a gourmandée Mossieu Cricri.

    Ohé du çâteau! une belle grimpette à Namur

    Du coup, nous sommes redescendus en ville.

    Minizup'Zhérault a demandé à un quidam ce que faisait cet ours zéant devant la Bourse.

    - Tu sais en ce moment il y a des festivités et des expositions temporaires un peu partout.

    - Macarel! Qui vous permet de me tutoyer de la sorte, gougnafier! Nous n'avons pas garder la coçonne ensemble, ce me semble?

    - Calmez vous, lui a intimé mon hôte. Les Belzes tutoient facilement. N'y voyez aucune offense envers vous.

    - Atcoubi! Z'ai encore le droit de ne pas apprécier ces privautés... une fois!

    Ohé du çâteau! une belle grimpette à Namur

    Nous sommes passés dans une rue bordée de boutiques vendant une grande variété de çocolats et de belles patisseries.

    - C'est vrai que les çocolats belzes sont réputés, a déclaré Minizup'Cosette.

    - Mais nous ne même pas avoir droit au moindre petit éclat, par le gourdin de zaint Martial.

    Ohé du çâteau! une belle grimpette à Namur

    Comme ze faisais le cliçé avec Minizup'tictac, une vendeuse est sortie.

    - Fouçtra! Ze vous l'avais bien qu'on aurait des ennuis.

    - Entrez donc, nous a-t-elle dit et vous pourrez photographier votre zoli doudou au milieu de nos gâteaux.

    - Madame, ze ne suis pas un doudou, s'est emportée Minizup'tictac. qui a tout de même accepter de poser.

    La zentille dame a dû être décue car mon hôte, cet avaricieux, n'a rien açeté.

    - Ze citerai le nom de votre boutique sur mon merveilleux blog qui est réputé, lui ai ze dit.

    Ohé du çâteau! une belle grimpette à Namur

    Nous avons découvert une église transformée en boutique de luxe.

    Le sang de notre quasi zainte n'a fait qu'un tour.

    Elle a grimpé sur un étal et s'est mise à vociférer.

    - Hors de la maison de mon doux Zésus, affairistes, affameurs du peuple.

    - Elle vouloir faire comme son Zésus avec les marçands du temple.

    - Ne cassez rien, ze vous en conzure, ai ze tenté de la calmer. Sinon on devra payer les dégâts causés.

    - Par le gril de zaint Laurent, Zésus n'a rien déboursé et il a renversé les étals des marçands.

    - Si fait! Si fait! Mais les çoses ont bien çanzé depuis!

    - O tempora! O mores!

    - Macaniçe! Vous avez raison, mais descendez donc fissa!

    On a eu le plus grand mal à calmer sa colère!

    « Zaint Hubert (sus aux çaçeurs)Zainte Zylvie (pleine de vie) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :