• On a le droit de croire au Père Noël!

    MousesHouses: Happy Thanksgiving

    La nuit dernière, z'ai fait un rêve merveilleux.

    Le zour de Noël était enfin arrivé.

    Au pied d'un beau sapin riçement décoré et tout illuminé se trouvaient des paquets contenant de beaux cadeaux.

    Les Intruses, estrabanquées, n'osaient pas les ouvrir ni même les touçer.

    - Macarel! Pincez -moi! Sans doute suis-ze en train de rêver.

    - Ach! Nous aussi avoir droit à un cadeau?

    - It's so wonderful.

    Leurs zyeux pétillaient à la vue du sapin.

    - Par le nombril de mon doux Zésus, c'est bien la première fois qu'on voit cela dans c'te maison.

    - Et avez-vous remarqué qu'il y a même une crèçe? a questionné Minizup'Fandango.

    - Par la mantille de zainte Anne, le bébé est une pure merveille, a déclaré extatiquement notre quasi zainte.

    - Nous pouvoir ouvrir les paquets? a demandé Minizup'iéla.

    - Ils sont faits pour cela, a répondu celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    Les cris de zoie succédaient à ceux de surprise.

    - Macaniçe! Les œuvres complètes de Marx!

    - Ja! Un dictionnaire de français. Nous pouvoir maintenant parler französiç perfekt.

    - Oh! Des pelotes de laines de toutes les couleurs! Par le toutou de zaint Roch, ze vais pouvoir nous tricoter de beaux moufles et des éçarpes multicolores.

    Toutes étaient ravies de leur cadeau.

    Cela faisait vraiment plaisir à voir.

    - Finalement le Père Noël a bien pu passer çez nous, a soupiré Minizup'Fandango, des trémolos dans la voix.

    - Bon, maintenant il est temps de passer à table, nous a conviées Minizup'Cosette, qui avait reçu comme cadeau un zeu de zolis torçons.

    Nous avons eu droit à un apéritif, une flûte de çampagne accompagnée d'amuse-gueules.

    - Fouçtra! Z'en connaîs certaines qui risquent d'être pompettes.

    En entrée nous avons consommé du saumon fumé et une trançe de foie gras.

    - Quelle féérie! Vous avez dressé une si belle table, Minizup'Cosette. On se croirait à Versailles, s'est enthousiasmée Minizup'Kiki de Vitry.

    Puis mon hôte a découpé une superbe dinde fourrée avec une purée de marrons.

    Les intruses se pourléçaient les babines avec la bonne sauce qui avait été confectionnée.

    - Ce plat est digne de la table d'Escoffier, nous a dit Minizup'Rom, qui se pique de connaître toute l'histoire de la gastronomie française.

    Minizup'Cosette a rosi de plaisir devant ce compliment.

    - Et pour finir c'te repas, ze vous ai confectionné une belle bûçe à ma façon, nous a-t-elle annoncé.

    Comme il était dézà deux heures de l'après-midi, une horloze a sonné...

    - Dringgggg...

    Et là.... Et là, le çarme fut inexorablement rompu.

    C'était le réveil qui sonnait .... et ze me retrouvais dans la triste réalité de notre quotidien.

    « Louis d'EvreuxStation de Véronique à Venasque dans le Vaucluse (photo) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :