• On m'a pris pour une bécasse, avec mes éçasses!

    On m'a pris pour une bécasse, avec mes éçasses!

     

    J'avais cru bien faire!

    Comme vous le savez, quand ze voyaze, ze m'adapte aux us et coutumes locales.

    Ainsi quand ze me rends dans des pays de confession musulmane, ze n'hésite pas à porter la burqa, avec un zoli noeud sur le voile.

    A Rio de Zaneiro, z'enfile un string tanga.

    En Afrique, z'açète un boubou de cérémonie.

    Au Mexique, z'arbore un sombréro et un ponço.

    En Espagne, ze sors mes mantilles et mes castagnettes.

    Le 8 mai? Ze pars en Bavière et z'ai dézà fait l'acquisition d'une culotte en cuir et d'un çapeau avec un plumet.

    Cette fois-ci, étant dans le Sud-ouest, ze me suis dit que des éçasses pour me dépalacer seraient des plus seyantes!

    Mais pour marçer avec, sous la pluie, ce n'est évident! Ze n'ai pas arrêter de çoir et il fallait m'aider pour me relever. Et pour s'asseoir, c'est quasiment impossible.

    On m'a pris pour une bécasse, avec mes éçasses!

    Hier nous avons visité un par animalier avec des bestioles locales.

    Z'ai  vu des bouquetins, des brebis, des sangliers, des marmottes et même des ours en vrai.

    Et une biquette s'est éprise de celui qui dit que ze suis son avatresse.

    On m'a pris pour une bécasse, avec mes éçasses!

    Moi, ze les ai fuis ces animaux!

    C'est la Minizupette, de la campagne, qui se serait régalée, avec leurs bruits et leurs odeurs comme le disait Mossieu Zirac, à un tout autre propos!

      

      

      

    « Papounet Pie IVC'est çouette la vitesse en Russie! »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :