• On se demande ce qu'ils mizotent....

    On se demande ce qu'ils mizotent....

    Hier, nous avons poursuivi notre découverte la cité de Zaint-Etienne.

    - Ici, nous nous trouvons devant l'Hôtel de Ville, nous a expliqué mossieu Cricri. Avec la Place Zean Zaurès, sur laquelle se dressent la cathédrale et le préfecture, c'est la partie la plus huppée de la ville.

    - Ach! Moi bien aimer les secteurs bourzeois des villes, a déclaré Minizuplein.

    - Yes! Mitou, of course!

    - Voilà qui me rézouit tout particulièrement, a réazi mossieu Cricri, le sourire en coin.

    On se demande ce qu'ils mizotent....

    - Par la palme de martyre de zainte Barbe, la patronne des mineurs, on est bien loin du souvenir de noirceur qui collait à l'imaze de marque de cette cité.

    - Les temps industriels et miniers sont heureusement bien loin, a pontifié Minizup'Rom.

    - Ie! Les façades être bien propres et fort bien ravalées.

    - Macarel! Ze dois admettre que cette ville a beaucoup de caçet! Il me semble qu'il doit y faire bon vivre.

    - Fouilla! Ze partaze votre avis, le centre étant réservé aux transports en communs, on est bien loin de l'azitation et la dense circulation de Paris, a opiné Minizup'Mouff.

    - Ze sens que vous êtes conquises, leur a répondu mossieu Cricri, ravi de ces remarques.

    - Mon çer, il faudrait être fort exizeante pour ne pas aimer, a rétorqué Minizup'Kiki de Vitry.

    On se demande ce qu'ils mizotent....

    - Mes zamies, a réazi Minizup'Rosa, ze me demandé ce que tramer nos hôtes.

    - Par le gril de zaint Laurent, il sont sonzeurs comme l'enfant de cette statue de fontaine.

    On se demande ce qu'ils mizotent....

    - Ze suppute qu'ils sont étonnés, comme nous, par les températures estivales que nous connaissons, a suzzéré Minizupizhérault. Plus de 21 degrés, en cette fin de mois de février, c'est incroyable. Atçoubi, il fait plus çaud qu'à Montpellier!

    - Heureusement qu'on trouve de nombreux espaces verts pour se reposer, mazette!

    On se demande ce qu'ils mizotent....

    Minizup'tictac, qui se plaignait de la çaleur a voulu se rafraiçir.

    - C'est bien triste! A cause du réçauffement climatique, l'eau ne coule pas.

    - Cessez de faire des simagrées, lui a dit celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Nous avons à nous rendre dans la quartier de la cathédrale où nous avons un rendez-vous.

    - Fouilla! Qu'est ce que ze disais! Ils ont bien une idée derrière la tête.

    De fait, nous avons visité un splendide appartement dans un immeuble bourzeois, aménazé avec un goût certain par une dame décoratrice.

    - Saperlope! Que c'est immense! Il y a de quoi se perdre! C'est trop grand pour nous.

    - Ze plains les personnes qui doivent y faire le ménaze, s'est esclaffée Minizup'Cosette.

    - Ma mie, il faudra vous y faire, a réazi mon hôte, car nous faisons l'acquisition de ce bien.

    - Hein! Nous quitter Paris? Nous vivre ici? s'est écriée Minizuplein.

    - Si tout va bien, nous y serons à la fin de l'année.

    - Ach! Nous peut-être finir par retrouver Minizup'Fandango!

    On se demande ce qu'ils mizotent....

    - Ze vais réciter un çapelet de prières dans cette église dédiée à Zaint Roch et à son toutou!

    - Macarel! Ze me demande si ze vais me faire à cette nouvelle vie.

    - Saperlope! Paris me manque dézà, a soupiré tristement Minizup'Mouff.

    - Ne vous en faites pas, a tenté de la rassurer mon hôte. Nous ne manquerons pas d'y aller pour passer des week-ends.

    - Et durant des courts sézours, on profite plus de la Capitale que lorsqu'on y vit, a cru bon d'azouter mossieu Cricri.

    - Par les tétines de zainte Cécile, les connaissant nos Thénardiers,, ce ne sont que des paroles qui n'engazent à rien.

    - It's a pity!

     

    « Roméo (pas celui de Zuliette!)Zainte Honorine (et sa margarine) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :