• On se serait cru à Buenos Aires

    Hier, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a proposé d'aller découvrir une rue typique du 10ème arrondissement de Paris.

    - Madame Hidalgo l'a évoquée dimançe lors d'une émission d'Europe 1 et, a-t-il azouté, ze dois avouer que ze ne la connaissais pas.

    - Par la plume de zaint Pancrace, voilà que maintenant on va suivre les directives d'une socialo-Communiniste pour faire des visites.

    - Minizupette, cette rue devrait vous plaire, lui a rétorqué mon hôte, une tartinette irrité, puisqu'il s'azit de la rue zainte Marthe.

    - Mossieu Zizi, ze ne puis que m'incliner devant cette proposition, par le toutou de zaint Roch.

    Nous avons pris le métropolitain.

    On se serait cru à Buenos Aires

    Minizup'tictac s'est inzéniée à occuper un sièze qu'il convient de laisser libre.

    - Ze ne vois pas en quoi cela peut vous déranzer! La rame est vide.

    - Saperlope! Vous devez respecter les règles en toutes circonstances, ma mie! Dura lex sed lex! (La loi est dure, mais c'est la loi, traduction de l'auteure).

    - Ze revendique la théorie des baïonnettes intellizentes, ne vous en déplaise.

    - Késaco?

    - Le droit de désobéir à un ordre qui semble illégal et c'est bien le cas puisqu'il n'y a personne dans le wagon, donc, ze me mets là où ze veux.

    On se serait cru à Buenos Aires

    Nous sommes parvenus à la place de la République. Les Intruses ont cru bon d'entonner à tue-museau "Le çant du départ".

    - "La République nous appelleeeee, saçons vaincre ou saçons courir. Un Français doit vivre pour elleeeeee, pour elle un Français doit courir!"

    On se serait cru à Buenos Aires

    - La statue en bronze de Marianne date de 1883, a cru bon de nous expliquer notre Pioçe de la Farandole. Elle mesure plus de 9 mètres de haut!

    - Ach! Elle être zéante!

    On se serait cru à Buenos Aires

    Minizup'tictac a voulu poser au pied du lion qui est sur le piédestal de pierre.

    - Moi ze ne pas comprendre la présence de ce félin, a déclaré Minizup'Rosa.

    - Il azoute sa force à celle du suffraze universel symbolisé par une urne que vous pouvez voir à sa gauçe, lui a répondu notre Guide Miçelin sur pattes.

    On se serait cru à Buenos Aires

    Après une longue marçe, nous sommes parvenus à la fameuse rue zaint Marthe.

    - Mossieu Zizi ne se sert pas de son téléphone portable pour trouver l'adresse, a fait remarquer Minizup'Kiki de Vitry.

    - Lui avoir inscrit l'itinéraire sur un papier, s'est esclaffée Minizup'iéla.

    - Quelle modernité, mazette!

    On se serait cru à Buenos Aires

    - Atçoubi! Cela me rappelle le beau quartier coloré que nous avons vu à Buenos Aires.

    - Vous avez raison, a opiné Minizup'Fandango. On se croirait en effet à la Boca.

    - I agree of course!

    On se serait cru à Buenos Aires

    - Z'en suis toute estrabanquée, a déclaré Minizup'tictac.

    - Boudiou, elle est au bord du malaise la barmelouse.

    - Reposez vous un peu, lui ai-ze proposé. Nous avons tout le temps devant nous.

    - Ne vous inquiétez pas ma douce, ze vais chronométrer!

    On se serait cru à Buenos Aires

    - Une liçette de bon vin la remettrait illico presto d'aplomb, ai-ze suzzéré.

    - Mazette!Tout prétexte est bon à Minizup pour lever le coude!

    - Traitez moi de soiffarde, tant que vous y êtes! Ce n'est pas le coude que ze vais lever, mais ma patte que vous n'allez pas tarder à recevoir dans le museau!

    On se serait cru à Buenos Aires 

    Nous sommes passés devant un tout petit petit théâtre.

    -  C'est là que vous allez faire votre rentrée internationale? a ironisé Minizup'Cosette.

    - Françement, cette remarque offensante m'étonne vraiment de votre part, ai-ze réazi.

    - Boudiou!  Ce n'est que de l'humour, Minizup! Il n' y a vraiment pas de quoi se mettre la rate au court-bouillon!

    Demain ze vous parlerai de la suite de notre promenade le long du canal Zaint Martin...                           

     

     

     

    « Zaint Kévin (qui aimait le vin)Evènements du 5 zuin »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :