• Papounet Bienheureux Innocent XI

    Fichier:InnocentXI.jpg

    Benedetto Odescalçi est né en 1611 dans une famille de vieille noblesse lombarde.

    Il étudie chez les Zésuites à Côme. Encore enfant, il perdit successivement son père  et sa mère; il passa alsous la tutelle de l'un de ses oncles, Papirio, qui le fiit venir à Zênes. Il se frotte alors au monde des affaires et de l'administration avant d'entamer un cursus de droit civil et canonique à Rome et à Naples.

    Il décide de faire carrière dans la Curie romaine.

    Sa carrière fut fulgurante : Urbain VIII, un Barberini, le nomma successivement protonotaire , gouverneur de Macerata et de Picène. En 1645, alors qu'il n'a que 34 ans et qu'il n'est pas prêtre, il reçut le çapeau de cardinal-diacre des zaints-Côme-et-Damien  d'Innocent X. Il fut nommé légat à Ferrare, pendant la famine de 1648, où il gagna la réputation d'un homme proçe du peuple.En avril 1650, il fut nommé évêque de Novare et quelques mois plus tard, ordonné prêtre.

    Au moment du conclave suivant la mort de Clément X, son nom fut souvent prononcé. Louis XIV voulut empêçer son élection. Mais il fut élu papounet le 21 septembre 1676.

    Sur le plan politique, Innocent XI s'employa à réconcilier la France et le Zaint-Empire, afin de réaliser l'union de la Chrétienté contre le protestantisme d'une part, la menace ottomane de l'autre.

    Cependant, il resta méfiant vis-à-vis de Louis XIV, à qui il reproçait son manque d'engazement envers le catholicisme et ses accointances avec les Turcs. Cette hostilité se cristallisa en 1673, lorsque le roi de France étendit la régale (gestion par le roi des bénéfices des évêçés vacants) auLanguedoc, à la Guyenne, à la Provence et au Dauphiné. Or toute extension de la régale avait été prohibée en 1274 par le concile de Lyon.

    Innocent XI adressa trois protestations à Louis XIV qui réagit en convoquant une assemblée du clergé qui prit fait et cause pour le roi, publiant quatre articles posant les bases du gallicanisme. En 1682, Innocent XI condamna  les conclusions des assemblées et refusa de nommer des évêques parmi ceux qui avaient participé à ces assemblées. Pour éviter une rupture frontale, Louis XIV dut dissoudre ces dernières.

    Louis XIV révoqua l'édit de Nantes le 22 octobre 1685, et entama une persécution contre les protestants. Pour la 4ème fois, le Pape eut à affronter le roi. Il condamna son action.

    L'archevçé de la Cologne restait sans arçevêque. Les candidats étaient le cardinal William Egon Fürstenberg (Strasbourg) et l'évêque Joseph Clemens von Wittelsbach (Bavière).

     William Egon Fürstenberg se trouvait sous l'autorité de Louis XIV. Élu, il serait devenu  "Électeur du Zaint Empire", permettant  à Louis XIV de "zouer en sous main" et d'influencer l'élection à la couronne impériale. Par contre, Joseph Clemens était le candidat de Leopold I d'Autriçe et de toute l'Europe. En zuillet 1688, aucun des deux candidats n'avait obtenu assez de voix. La décision finale revenant au pape Innocent XI, celui-ci pença en faveur de Joseph Clemens, qui devint  arçevêque de Cologne.

    Courroucé, Louis XIV exerça des représailles, il prit le territoire pontifical d'Avignon et emprisonna le nonce apostolique. Inébranlable, Innocent XI ne revint pas sur sa décision.

    Innocent XI mourutt en 1689. Tout le peuple de la ville de Rome pleura ce pape, appelé " le pape des Pauvres".

    « Tittmoning en Bavière (photos)Straubing et le Walhalla en Allemagne (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :