• Papounet Clément XI

    Fichier:Clement XI.jpg

    Gianfrancesco Albani, né en 1649 dans les Marçes, était d'orizine albanaise.

    Il entra à 11 ans au Collège romain, tenu par les Zésuites. Il y suivit des études brillantes et fut remarqué par la reine Christine Ière de Suède.

    À 28 ans, il fut nommé gouverneur de Rieti. Il eut ensuite la responsabilité des diocèses de Sabina et Orvieto. Rappelé à Rome, il fut nommé vicaire de Zaint-Pierre de Rome, puis secrétaire des brefs pontificaux.

    En 1690, il reçut le çapeau de cardinal au titre Aanta Maria in Aquiro, puis fut ordonné prêtre.

    En 1700, à la mort d'Innocent XII, le conclave s'apprêtait à élire le cardinal Mariscotti, mais la France y mit son veto.

    Les cardinaux se tournèrent alors vers le cardinal Albani, qui n'avait pourtant que 51 ans.

    Dès son élection, Clément XI dut faire face à la guerre de Succession d'Espagne : Zarles II était en effet mort durant le conclave.

    Clément XI prit d'abord parti en 1701 pour Philippe V et la France. Cela lui valut l'hostilité autriçienne et le problème de l'investiture du royaume de Naples et de Sicile lui valut également le mécontentement de Philippe V.

    Les revers des troupes franco-espagnoles face à l'Empire laissèrent à découvert les États pontificaux. Euzène de Savoie-Carignan y fit entrer ses troupes. Clément XI dut se résigner à reconnaître Zarles III en 1709.

    De nouveaux coups de théâtre survinrent : les Français reprirent le dessus. L'empereur Joseph Ier meurt et Zarles quitta l'Espagne après son élection au trône impérial. Louis XIV refusa la médiation de Clément XI et la papauté fut représentée  par un observateur au traité de Rastatt.

    En 1718, Clément XI institua à Rome l'Académie pontificale de théologie , qu'il combla de privilèges.

     Concernant son orizine, il considérait l'Albanie comme sa patrie. Il montra de l'intérêt envers ses compatriote. Il y envoya des Franciscains qui ouvrirent des école où on enseigna la langue albanaise.

    Il organisa un Concile à Merqine de Lezhe, pour contrer l'islamisation du pays. Les origines albanaises du Pape Clément XI jouèrent un rôle dans les hostilités contre les Turcs. Il devint le promoteur de la Ligue européenne qui conduisit à deux défaites sanglantes des Turcs par le prince Euzène de Savoie.

    Il mourut le 19 mars 1721.

    « Me voilà seule à Paname!Melk, la ville des Babenberg, en Autriçe (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :