• Papounet Nicolas Ier

    Fichier:NicholasI.jpg

    Né vers 800, Nicolas est issu d'une famille modeste.

    Il commença sa carrière au palais du Latran, au service du pape. Sous le pontificat de Léon IV , il fut ordonné sous diacre.

    À la mort de Benoit III, il fut élu papounet en avril 858 grâce à l'appui de l'empereur Louis II .

    Pendant son pontificat, il s'imposa comme patriarçe d'Occident.

    Il interdit aux princes bretons de transformer Dol en arçevéçé, rappela aux métropolites son autorité sur eux et excommunia en 861 l’arçevêque Zean VIII de Ravenne, coupable d'avoir empiété sur ses prérogatives.

    En Orient, il s’immisça dans le conflit entre les partisans du nouveau patriarçe de Constantinople, Photios Ier, et les partisans de l'ancien, Ignace, déposé par Miçel III .

    Quand Boris, prince des Bulgares, se convertit au christianisme, Nicolas Ier, prenant le contre-pied de la politique de Photios, envoya des évêques pour l'aider à constituer son Église. Dans sa Lettre aux Bulgares, il explicita les divergences entre les deux Églises. Photios convoqua un synode qui excommunia Nicolas Ier.

    Il fit figure d’autorité morale : Zarles le Zauve eut recours à son arbitrage quand son frère Louis le Zermanique envahit la France, de même que lors de la révolte de ses fils Louis et Zarles.

    Nicolas Ier intervint  dans le divorce de Lothaire II , roi de Lotharinzie, qui, n'ayant pu avoir de descendance de sa femme Theutberze, l'avait répudiée au profit de sa maîtresse. Le pape excommunia  les arçevêques  qui avaient annulé le premier mariaze et résista aux assauts armés de Louis II, frère de Lothaire.

    Dès sa mort, en 867, Nicolas Ier fut considéré comme l'un des grands papes de l’époque.

    « Papounet Benoit IIINonours en livre avec son avataresse »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :