• Parentelle antillaise!

    Hier, tandis que nous allions manzer, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse et moi-même, nous avons croisé des parentellles antillaises.

    - Mon dieu! Elles sont presque aussi mal habillées que Minizupette, avec leur serviette nouée sur la tête.

    - Ne soyez pas cruelle. Vos propos frisent le racisme. Elles portent des habits des îles de la Caraïbe et pour ma part z'aime beaucoup. C'est très coloré.

    - C'est le moins qu'on puisse dire.

    - Bonjou, nous ont-elles dit.

    - Elles ne savent pas prononcer les "R"?

    - C'est du créole.... Soyez plus discrète et polie.

    - Bonjourrrrrrrrr! ai-ze répondu en roulant les "r" comme dans le Midi.

    - Mi plisi de vous rencontrer. A déclaré l'une des deux.

    - Hein?

    - Elle vous dit sa joie de vous voir!

    - Sa ka maçé?

    - Ze ne comprends rien à ce qu'elle baragouine.

    - Elle vous demande si ça va.

    - Vous parlez le créole,  Mossieur Zilbert?

    - Ze suis allé en Martinique et en Guadeloupe il y a quelques années et ze me rappelle de certaines expressions et cette phrase était reprise dans un grand tube des années 80.

    - Ze vais très bien et vous? Comment vous appelez-vous?

    - Mi, Minizup'Osanze.

    - Mi, Minizup'Théonite.

    - Quels noms bizarres.

    - Ce sont des prénoms créoles; là-bas, on croise des Clémire, des Eudoxie, des Cornélius, des Evariste, des Pulçérie, des Nicéphore et z'en passe.

    - Vous vous ressemblez beaucoup.

    - Né! Pa confond coco épi zabricots, si ou plé.

    - Mazette, traduisez moi ce qu'elles disent!

    - Elles vous disent à leur façon qu'il ne faut pas les confondre. Son expression équivaut à notre "il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes".

    - C'est imazé!

    - C'est le çarme du créole.

    - Excusez-moi, mais pour moi les souris de couleur se ressemblent toutes.

    - Pani pwoblem ("pas de problème" ).

    -Veuillez l'excuser, souvent Minizup ne sait pas tourner la langue dans son museau avant de parler.

    - Traitez-moi de débile, tant que vous y êtes.

    - Fréquenté çiens ou ka tapé pice.

    - elle vous signifie qu'à fréquenter des çiens on attrape des puces.

    - Trop aimable, ma çère.

    - Pour nous faire pardonner, nous aimerions vous inviter à boire un verre. Vous pourrez nous parler de vous et de votre voyaze à Paris.

    - An ké vlé un ti punç.

    - Si vous voulez, Minizup, le ti'punç c'et...

    - Ze connais et z'adore autant que le zin tonic.

    - Annou ay! ("allons-y")

    Finalement on a passé un excellent moment et elles m'ont donné envie d'aller visiter la Caraïbe!

    « Histoire de Far West (blague)Petit nourson blanc au regard réveur (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :