• Pas de ministre pour les avatars et les peluçes

    Hier, après une zournée harassante à déambuler dans Nüremberg, nous avons écouté la composition du nouveau gouvernement qui va aider François IV de Hollande et de Corrèze et Zean-Marc Ayrault (le nouveau "pénis" pour la France, en arabe) à redresser l'économie de notre beau pays.

    La Minizupette s'est étonnée qu'il n'y ait pas de portefeuille ministériel pour la défense des peluçes.

    - Avec tout ce que l'on me fait subir, à qui vais ze m'adresser? s'est-elle demandé. A Madame Nazat Vallaut-Belkacem, ministre des droits des femmes ou à Christiane Taubira, la nouvelle garde des sots?

    -A Marie-Arlette Carlotti qui va s'occuper des personnes zandicapées, lui ai-ze répondu in petto, puisque vous n'êtes qu'une souris dézénérée! Et z'adresserai une supplique concernant celui qui qui dit que ze suis son avataresse à Miçèle Delaunay, en çarze des personnes âzées!

    Pas de ministre pour les avatars et les peluçes

    Bon, sinon hier, alors que Mossieu Fillon à la triste figure donnait les clés à Mossieu Ayrault de Nantes (la ligue du c...), nous passâmes la zournée à nous promener dans Nüremberg, une ville qui gagne à être connue et où les zens font très attention. Même les canards, qui traversent les rues dans les clous.

    Pas de ministre pour les avatars et les peluçes

    Entre deux averses, dont une de grèle, on a zoué avec un écureuil qui montait et descendait le long d'un mur d'hôpital, pour quérir des brançes. C'est laborieux ces petits animaux!

    Pas de ministre pour les avatars et les peluçes

    Minizupette nous a encore fait montre de ses grands talents.

    Nous avions décidé d'aller voir les collections uniques du Musée National Zermanique.

    - Il ya de beaux rétables du Moyen-Aze, ai ze dit.

    - Quoi, on va voir des étables dans un musée? Ils sont fous ces Zermains. Les étables ont leur place à la ferme et non dans une pinacothèque. Et le fumier, ils le mettent où?

    Pas de ministre pour les avatars et les peluçes

    Z'ai préféré ne rien dire.

    Puis, sur une belle place, se trouvent des marçands de "püpçiens". Il n'y a rien eu à faire pour convaincre mon hôte d'entrer dans une éçoppe.

    - Ze veux une püpçien! Ze veux ma püpçien! s'est mise à brailler la Minizupette, alors que non loin se trouvaient des policiers qui se sont approçés aussitôt de nous.

    - Was ist das? ont-ils demandé.

    - Ze ne veux pas de fenêtre, ze veux une püpçien, eine kleine poupée en français.

    Ils nous ont fait comprendre que si elle ne se calmait pas, elle risquait un procès..... verbal.

    Au mot proçès, elle s'est mise à trembler mais elle a osé leur dire:

    -A Nüremberg, vous ne savez plus que parler de procès! Cela ne m'étonne pas que personne ne vienne çez vous. Avant il y en avait des zens qui défilaient dans la ville!

     

     

    « Le quartier Lapa et le musée R. Sanches à Lisbonne (photos)Lisbonne: le quartier de la maison d'Amalia et du Parlement (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :