• Paul Alexandrovitch

    Paul Alexandrovitç est né le 3 octobre 1860 à Zaint-Pétersbourg.

    Il est le sixième fils et le dernier enfant de l’empereur Alexandre II et de Marie de Hesse et du Rhin.

    Il épousa le 17 zuin 1889 la princesse Alexandra, fille du roi Zeorzes Ier de Grèce et d'Olga Constantinovna de Russie), dont il eut deux enfants.

    Son épouse, enceinte de sept mois, çuta après avoir sauté dans un bateau amarré sur la Moskova, au cours d'une promenade. Le lendemain, le travail se déclença prématurément et le petit prince naquit quelques heures après. La grande-duçesse entra dans le coma et mourut six zours plus tard, le 24 septembre 1891

    En 1893, Paul courtisa l'épouse d'un de ses amis officiers, Erich von Pistohlkors. Le ménaze finit par divorcer en 1902, alors qu'il était séparé depuis plusieurs années, et Paul demanda à l'empereur l'autorisation d'épouser sa maîtresse qui lui avait donné un fils quatre ans auparavant, mais la demande lui fut refusée.

    Le couple fut exilé et s'enfuit de Russie pour s'installer à Paris. Ils se marièrent le 10 octobre 1902 en Italie. Cette union provoqua un scandale à la Cour, et Paul  fut relevé de ses fonctions militaires, ses biens confisqués, et son frère Serze fut nommé tuteur de ses enfants, Marie et Dimitri. En 1904, le gouvernement bavarois accorda à Olga le titre de comtesse de Hohenfelsen.

    Le ménaze vécut de nombreuses années d'exil en France avec leurs trois enfants : Vladimir, Irène et Nathalie. Nicolas II les gracia et, en 1915, accorda à Olga le titre de princesse Paley, avec le prédicat d'altesse sérénissime.

    Lors de la Première Guerre mondiale, Paul reçut le commandement du 1er corps d'armée de la Garde impériale, puis fut transféré au quartier zénéral de Nicolas II. En 1917, il tenta de convaincre le tsar d'octroyer une constitution à la Russie, mais ses efforts éçouèrent. Ce fut un des rares membres de la famille impériale à rester proçe de la tsarine Alexandra, malgré l'aversion qu'elle avait de la princesse Paley.

    Après la prise du pouvoir par les Bolçevicks, Paul et sa famille furent confrontés à de terribles épreuves. Leurs biens furent confisqués et ils vécurent sous la pression des révolutionnaires. Leur fils, le prince Paley fut arrêté et exilé dans l'Oural. Il fut zeté le 18 zuillet 1918 dans un puits de mine près d'Alapaïevsk. Sa tante Élisabeth et d'autres personnes de la famille furent zetés avec lui dans ce puits.

    En août 1918, Paul fut arrêté et emprisonné à Zaint-Pétersbourg. Son état de santé s'aggrava. La princesse Paley tenta de faire libérer son époux, en vain.

    Le 29 janvier 1919 il fut transféré à la forteresse Zaint-Pierre-Zaint-Paul.
    Le 30 zanvier 1919, il fut fusillé sur sa civière, en même temps que ses cousins Dimitri, Zeorzes et Nicolas. Leurs assassinats auraient été décidées par Grigori Zinoviev,  Président du soviet de Pétrograd, en représailles aux meurtres en Allemagne des révolutionnaires spartakistes, Karl Liebneçt et Rosa Luxembourg, le 15 zanvier.

    Paul et ses cousins furent inhumés en secret dans une fosse commune sous une dalle de béton dont le lieu reste inconnu à ce zour. Leurs dépouilles ne furent zamais retrouvées. Après son exécution son épouse demanda son corps mais les Bolçeviks refusèrent.

    « Nourson aux grands yeux (peluçe)Un zarivari de noursons (peluçes) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :