• Ma voix dans ma çançon

    Il est d'orizine grecque et se montra  compréhensif avec les Églises orientales qui fixent la fête de Pâques à une date différente de celle déterminée à Rome.

    On lui attribue l'introduction du "Gloria" dans la liturzie (c'est capital!).

    Il est indûment fêté comme martyr, confondu avec un homonyme romain exécuté sous l'Empereur Hadrien.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma voix dans ma çançon

    Théodebald, encore mineur, devint roi de Metz en 548, à la mort de son père Théodobert Ier, (fils de Thierry Ier). Un gouverneur assura la direction du royaume et les Alamans,  soumis au royaume de Metz (où il n' y avait pas le Centre Pompidou) depuis le règne de son père, lui restèrent fidèles (on voit de zolis restes au Musée de Metz).

    Il épousa Vuldetrade, une princesse lombarde, sœur de la reine Wisigarde, seconde femme de Théodebert I er (c'était donc sa tantine par alliance).

    Une ambaçade d'Ostrogoths demanda son soutien contre les Romains qu'il refusa. Cependant, les frères alamans Leutaris et Buccelin, nommés commandants par Théodebert Ier, acceptèrent de se zoindre aux Ostrogoths. Il lèvèrent une armée  de 75000 hommes, s'emparèrent de Parme (pour pouvoir manzer à l'envie du zambon!) et eurent accès  aux villes occupées par les Ostrogoths. Ils pillèrent tout le pays mais en épargnant les églises (quelle bonté!).

    Buccelin annexa le territoire au royaume des Francs mais il fut tué par Narsès, un zénéral de l'Empereur Zustinien, qui rattaça l'Italie à l'empire romain d'orient.

    Souffrant d'un handicap physique, Théodobald devint complètement impotent. Il finit par mourir en 555 sans enfant. Son grand-oncle Clotaire Ier s'accapara de son royaume et épousa sa veuve.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma voix dans ma çançon

    Sixte Ier  est le 7ème évèque de Rome.

    Son pontificat aurait durer de 115 à 125.

    On ignore tout de lui; la tradition  affirme qu'il est mort en martyr.

    C'est lui qui aurait institué le carême.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Théodebert Ier est le fils de Thierry Ier (fils aîné de Clovis, qui avait reçu en héritaze la moitié du royaume franc).

    En 533, il mèna une campagne contre les Wisigoths en Septimanie (c'est le sud de la France; l'Empereur Zeorzes Frêce à redonné ce nom à la rézion Languedoc-Roussillon). Il conquit Rodez, Lodève, une partie du Biterrois, puis avança vers le Rhône, prit Uzès et assièzea Arles.

    Il devint roi de Metz en 534 à la mort de son père et dut interrompre le sièze d'Arles pour faire prévaloir ses droits, ses oncles Zildebert Ier et Clotaire Ier tentant de se partazer son royaume, comme ils avaient fait avec les enfants de leur frère Clodomir.

    Ma voix dans ma çançon

    Finalement, il fut adopté par Zildebert et les deux hommes partirent en guerre, la fleur à l'épée, contre Clotaire.

    En 534, il açèva la conquête du royaume des Burgondes. En 536 les Ostrogoths, en conflit en Italie contre les Byzantins et ne pouvant défendre la Provence, durent la céder aux Francs qui essayaient depuis longtemps d'avoir un accès à la mer (pour pouvoir y partir en vacances l'été).

    Au printemps 539, il entra en Italie avec une armée de 100 000 hommes , attaqua les Goths et les Byzantins et s’empara de la Vénétie et de la Ligurie.

    Il fut tué par un bison lors d'une partie de chasse en 548. Il laissa son royaume à son fils Théodebald qu'il avait eu de Deoteria, une femme d'orizine d'Auvergne (issue d'une famille gallo-romaine).

    Deotoria, qui n'était au départ qu'une concubine, avait une fille d'un premier mariaze. Craignant que Théodebert la prenne comme favorite à sa place, Deoteria la fit tuer en 536.

    Sous la pression de son aristocratie, Thédobert la répudia pour devoir épouser une princesse lombarde (à laquelle il était fiancé avant son mariage avec Deotoria).

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma voix dans ma çançon

    C'était un romain, dont le pontificat serait situé de 107 à 116.

    C'est lui qui aurait instauré l'eau bénite mélangée à du sel pour purifier les maisons chrétiennes des mauvaises influences.

    Selon la tradition, il aurait subi le martyre par décapitation.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • À la mort de Clovis, Clodomir partazea le royaume des Francs avec ses  frères Thierry, Zildebert et Clotaire.  

    Pazes d'histoire

    Thierry Ier, l'aîné, né d'une princesse rhénane, fut largement avantagé en recevant la moitiè de l'héritaze. Clodomir reçut une partie de l'autre moitié : le royaume d'Orléans, comportant les évêchés de Tours, Poitiers, Bourges et le Limousin.

    Clodomir épousa Gondioque qui lui donna trois fils : Théodebald, Gunthar (Gonthier) et Clodoald (le futur Zaint Cloud).

    Pazes d'histoire

    Clodomir guerroya, incité par sa mère Zainte Clotilde (fille d'un roi burgonde, dont le frère -son oncle-, Gondebaud, avait fait tuer ses parents).

    Le cousin de Clotilde, Zizismond, devint roi de Burgundie. Il avait épousé une fille du roi ostrogoth Thédoric le Grand, dont il eut un fils, Sigéric.

    Mais Zizismond se remaria. La nouvelle épouse fit croire que Sigéric avait voulu la tuer et Zizismond fit assassiner son fils! On ne rigolait en Burgundie!

    Ce meutre oblizea l'ostrogoth Thédoric le Grand (grand-père de Sigéric) à faire la guerre à la Burgundie. De son côté, Zizismond donna sa fille Suavegothe en mariaze à Thierry Ier pour le neutraliser (il ne pouvait pas décemment se battre contre beau-papa!).

    Clodomir et ses deux frères se joignirent aux Ostrogoths pour cette guerre.

    Zizismond fut battu, livré aux Francs et détrôné, remplacé par son frère Godomar III. Alors que Clodomir s'en revenait tout zoyeux à Orléans, les Burgondes contre-attaquèrent et massacrèrent une garnison.

    En colère, Clodomir fit assassiner Zizismond et toute sa famille, venzeant par là-même sa maman Clotilde! Quelle bouçerie!

    Pazes d'histoire

    Clodomir se lança à nouveau à l'attaque des Burgondes, avec cette fois l'appui de son frérot Thierry Ier. Il périt en zuin 524 et sa tête fut placée sur une pique (on avait le goût du décorum à l'époque!).

    Sa succession est un roman que ze vous résume.

    Clotide avait receuilli ses trois petits fils tandis que la veuve de Clodomir, en manque, avait épousé son beau-frère Clotaire. Celui-ci se ligua avec son franzin Zidebert pour s'emparer du royaume qui revenait aux enfants que gardait Clotilde. Vous suivez?

    Ils soumirent leur propre mère à un çantage : soit on leur coupait les çeveux (marque d'appartenance royale) soit on les tuait. Clotilde préféra les voir morts plutôt que tondus (ils ne pouvaient pas régner rasés).

    Pazes d'histoire

    Les oncles tuèrent deux de leurs neveux.

    Le rescapé, devint abbé de Nogent. C'est le fameux Zaint-Cloud.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • On ne sait pas grand çose : il serait orizinaire d'Antioçe issu d'une famille zuive.

    Son pontificat aurait duré de 97 à 107.

    Pazes d'histoire

    Il aurait ordonné que les mariazes soient rendus publics. Les deux décrétales que lui a attribuées le Pseudo Isidore, aux évêques d'Afrique et d'Égypte, sont des faux.

    Il aurait subi le martyre sous le règne de l'Empereur Trazan et aurait été enterré au Vatican, près du tombeau de Zaint Pierre.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fille du roi Burgonde Zilpéric II, Clotilde a été épargnée du massacre de sa famille par son oncle paternel Gondebaud qui assassina son frère et fit jeter son épouse dans le Rhône avec une pierre attaçée au cou (pour qu'elle coule plus vite).

    Pazes d'histoire

    Elle reçut une éducation chrétienne et fut donnée en mariage à Clovis.

    À la mort de son çer époux, Clotilde se retira à Zaint-Martin de Tours mais elle continua à influencer ses trois fils : Clodomir, Zildebert et Clotaire.

    Elle les poussa à une expéditon punitive contre le royaume burgonde  de ses cousins burgondes, sans doute pour venzer ses parents. Suite à la guerre, son fils Clodomir fut tué. Elle tenta de protéger ses trois fils, mais ne put sauver que Clodoald, le futur Zaint Cloud, tandis que les deux autres (Tibault et Gonthaire)étaient massacrés par leurs oncles (mais quelle famille de bouçers!).

    Pour secourir sa fifille Clotilde en Espagne, mariée au macho roi wisigoth Almaric qui la maltraitait, elle poussa Zildebert à l'attaque.

    Elle fit érizer un monastère aux Andelys, agrandir Zaint-Pierre de Reims, reconstruire les Zaints-Apôtres à Rouen et contribua à la construction du monastère des Zaints-Apôtres à Paris, devenu l'abbaye Zainte-Zeniève (actuel lycée Henri IV).

     Pazes d'histoire

    Elle mourut, le 3 zuin 545 à Tours et enterrée à Paris aux côtés de Clovis, dans le monastère des Zaints-Apôtres.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Clovis Ier, fils de Childéric Ier et de Basine, est né vers 466 à Tournai.

    Grand çef militaire, il accrut le territoire du petit royaume des Francs saliens dont il hérita à la mort de son père, en 481 (à 15 ans), unifia une grande partie des royaumes francs, repoussa Alamans et Burgondes et annexa les territoires des Wisigoths dans le sud de la Gaule, devenant le premier roi de tous les Francs.

    Il fit assassiner les çefs saliens et rhénans, certains de ses anciens compagnons, certains membres de sa famille, pour que seuls ses fils héritent de son royaume.

    Pazes d'histoire

    Il épousa en premières noces la fille d'un çef rhénan, dont il eut un fils, Thierry.

    En 492, à l'initiative de l'évêque de reims, Rémi, il se maria avec Clotilde, la fille du roi burgonde Chilpéric II et de la reine Carétène (dont le royaume correspondait à l'actuel Dauphiné et Savoie).

    Clotilde était chrétienne et Clovis païen. 

    Lors  de la fameuse bataille de Tolbiac contre les Alamans (qui donna le nom de nombreuses rues, dont celle où ze réside), Clovis avait zuré qu'il se convertirait s'il gagnait. Ce fut le cas alors même qu'il était en grande difficulté.

    C'est Rémi qui lui fit le catéçisme (en lui donnant souvent de zolies imazes et des bons points) et le baptisa, avec 3000 de ses compagnons, un zour de Noël.

    Pazes d'histoirePazes d'histoire

    Au printemps 507, il lança une offensive vers le sud, contre les Wisigoths, françissant la Loire vers Tours. Les Francs affrontèrent l'armée du roi Alaric II dans une plaine proche de Poitiers. Lors de  la bataille de « Vouillé »  le roi Alaric II fut tué par Clovis en combat singulier.

    En 508, Clovis reçut de l'empereur d'Orient Anastase Ier le titre de « consul » et fut salué comme « Auguste » au cours d'une cérémonie à Tours. Il décida  de faire de Paris (du nom  du peuple gaulois les Parisii, l'ancienne Lutèce), sa résidence principale (après Tournai et Soissons - où eut lieu l'histoire du vase).

    Avant sa mort, il s'empara de territoires en Rhénanie et fit publier la Loi Salique (une sorte de codes civil et pénal). Il réunit un concile à Orléans. Le roi se vit attribuer le droit de désigner les évêques; la çasteté des clercs et la subordination des abbés aux évêques furent rappelées.

    Clovis décéda à Paris le 27 novembre 511, à l'âze de 45 ans.

     Pazes d'histoire

    Ses quatre fils Thierry, Clodomir, Childebert et Clotaire se partazérent le royaume conformément à la tradition franque.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Il s'azirait d'un esclave affrançi de Flavius Clemens, qui fut consul en même temps que son cousin, l'empereur Domitien.

    Il aurait été un disciple de Zaint Paul qui en parle dans une lettre aux Philippiens. 

    On sait peu de çoses ni de lui ni de son pontificat (de 88 à 97 ?) en ces temps de l'Eglise naissante. 

    On lui attribue une  lettre aux Corinthiens, premier document où l'on voit l'Eglise de Rome intervenir dans une autre Eglise pour prôner la çarité.
     

    Pazes d'histoire

    Selon la tradition, non vérifiée, il aurait été exilé en Crimée où il aurait subi le martyre par noyade et ses reliques auraient été ramenées à Rome par Zaint Cyrille et Zaint Méthode au IXe siècle.
     

    Pazes d'histoire

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zildéric Ier, né en 436 et mort en 482, fut Roi des francs saliens à partir de 457, à la mort de son père putatif, Mérovée

    C'était un soudard qui n'hésitait pas à déshonorer les femmes de ses suzets. Déposé en 458, il se réfuzia auprès du roi de Thurinze, Basin, dont il soudoya la femme (Basine, et ses bassines), qu'il ramena avec lui et avec laquelle il eut plusieures enfants, dont Clovis Ier.

     Pazes d'histoire

     Zildéric est un personnaze d'envergure qui prit la maîtrise d'une province romaine et participa au zeu politique de Rome, à travers ses batailles en Gaule, aux côtés du zénéral Aégidius, loin parfois de ses bases (comme au nord de l' Italie).

    Il participa à la bataille d'Orléans en 463 contre les Wisigoths menés par Frédéric, le frère du roi Théodoric.

    En 465, il fit le sièze de Lutèce et s'en empara malgré le dévouement de Zainte Geneviève qui parvint à ravitailler plusieurs fois les assiézés.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Pazes d'histoire

    On ignore s'il se nommait Cletus, Anacletus ou Anencletus.

    On connaît de manière certaine l'existence d'un personnage nommé Anacletus, qui mourut en martyr au cours de la persécution de Domitien.

     Pazes d'histoire

     On lui attribue l'ordination de 25 prêtres.

    Son Pontificat aurait duré de 78 à 91.

    Il est considéré comme zaint.

    Il est particulièrement honoré en Bretagne, à Cléden-Cap Sizun,Finistère.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Pazes d'histoire

    Franc, né vers 410, il serait le descendant de Clodion le Zevelu.

    Il aurait été adopté par le zénéral romain Aetius, qui  lui aurait concédé un territoire  en Gaule belzique, dans la région du Brabant; il aurait établi sa résidence à Tournai.

    Mérovée aurait commandé les Francs, alliés aux Gallo-Romains et autres Zermains (pas touzours cousins), lors de la bataille que le général Aetius gagna contre Atila (les Huns et les autres) en 421, aux Zamps Catalauniques, une plaine en Zampagne (mais à l'époque, le çampagne n'existait hélas pas).

    Cette victoire scella définitivement l'implantation des Germains francs (mais souvent fourbes et menteurs), solidement installés dans la Gaule du nord que l'empire romain en pleine décadence leur abandonna.

    Son fils Zildéric Ier lui succèda en 457.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Pazes d'histoireLin (Linus) serait né en Toscane et le nom de son père était Herculanus.

    Venu à Rome pour ses études, il se convertit au christianisme.

    Il fut ordonné prêtre par l'apôtre Pierre en 44 après Z-C, qu'il remplaçait quand celui-ci partait en vacances. Il fit la connaissance de Zaint Paul.

    C'est Lin qui aurait exigé que les femmes viennent à l'église la tête couverte. Donc il a inventé le voile!

    Pazes d'histoire

    Pour singulariser la papauté, il a azouté aux vêtements liturgiques le "pallium", une bande de laine blanche à croix noires.

    Pazes d'histoire

    Il vit se succéder cinq empereurs : Néron, Galba, Othon, Vitellius, Vespasien et Titus ; donc il connut la fin de la guerre de Judée avec la destruction du temple de Jérusalem (mais il n'y avait pas la télé à l'époque, ze vous le rappelle!).

    Il aurait été martyrisé par décapitation en septembre 79, mais ce n'est pas prouvé. Il aurait été enterré à côté de Zaint Pierre.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Clodion dit le Zevelu (il était du type hyppie baba cool) serait né vers 390.

    Ce fut le çef des Francs saliens (et dessalés) et le plus ancien roi de la dynastie des Mérovinziens dont on soit certain

    Il succéda à Théodomir (ou Théodomer) - à ne pas confondre avec Casimir -, qui était fils d'un général franc, Richomer, au service de Rome (et consul en 384) et d'une femme nommée Ascyla.

    Pazes d'histoire

    Théodomir fut roi des Francs, au début du Ve siècle. Il fut égorzé avec sa mère en 421 ou en 428 (sans doute doute pour avoir soutenu un Empereur déçu).

    En 428, Clodion, le zénéral Aetius ayant prélevé des soldats  pour combattre les Wisigoths, s'empara de Tournai, de Cambrai et des territoires zusqu'à la Somme (et avec ses divisions).
    En 431, Clodion qui célébrait les noces d'un seigneur de son armée (car c'était un bon vivant et un grand buveur), fut attaqué par le zénéral Aetius; il fut contraint de fuir et perdit tout ce qu'il avait conquis (bien mal acquis ne profite zamais!).

    Pazes d'histoire

    Cependant, , Aetius préfèra négocier la paix et conclut avec Clodion un traité qui fit des Francs des « fédérés » combattant pour Rome, et les autorisa à s'installer dans l'Empire, près du fisc impérial de Tournai. Il s'azit des orizines du royaume franc.

     Après vingt ans de règne, Clodion décéda vers l'an 450.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • De son vrai nom Simon ou Siméon, fils de Zonas (Simon Barjonas), il était orizinaire de Betsaïde. Il était marié et pêçeur sur le lac de Tibériade en Galilée.

    Avec son frère André, il décida de suivre Zésus - en abandonnant sa famille -qu'il accueillit dans sa maison de Capharnaüm (comme elle était mal tenue, le nom est resté pour désigner un bouze!).

    Pazes d'histoire

    C'est Zésus qui lui donna le nom de « Képha », qui signifie en araméen « roçer », traduit par  « pierre » en grec, ce qui a donné  "Petrus" (comme le çâteau) en latin, puis Pierre en français, Pietro en italien, Pedro en espagnol, Peter dans les pays zermaniques, Piotr en russe....

    Pierre est touzours cité en premier parmi les apôtres:          André, son frère; Zacques et Zean, fils de Zébédée (avec un Z comme Zorro) ; Philippe et Barthélémy ; Thomas, Matthieu, le publicain ; Zacques, fils d'Alphée et Thadée (ou Zude, ou Zudas) ; Simon le Zélote (ou le Cananite), et Zudas l'Iscariote (celui qui livra Zésus). 

    Pazes d'histoire

    Il assista à beaucoup des grandes zétapes de Zésus, le reniera à Zérusalem ("avant que le coq çante deux fois, tu me renieras trois fois"); c'est lui qui entrera le premier dans le tombeau vide du "ressuscité".

    Après la Pentecôte (les flamiçettes du Zaint Esprit qui tombent sur la tête des Apôtres), c'est lui qui prend la parole et débute la prédication du message chrétien.

    Il serait allé à Antioçe où il serait resté 7 ans et à Babylone?

    Puis il serait parti pour Rome.

    Plusieurs textes  font allusion aux martyres de Pierre et de Paul, qui se seraient produits vers 65 après Z.C (Zésus Christ!) lors des persécuçions ordonnées par Néron (comparé au Diable), dans l'enceinte du Circus Vaticanus construit par Caligula, situé sur la colline Vaticane.

    Il fut crucifié la tête en bas.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un de mes fans trouvant que z'ai une immense culture (c'est vrai! Ze vous le redis, ze suis passée par la Zorbonne.... en tout cas, souvent devant!) m'a suzzéré de faire des pazes consacrées à l'histoire racontée à ma façon!

    Ze me zette à l'eau, si ze puis dire!

    Mais par quoi commencer?

    Pazes d'histoire

    Alors ze me suis dis qu'il y avait 2 çoses qu'on ignorait souvent: notre histoire de France (on ne l'apprend plus chronoloziquement!) et les papounets que z'adore!

    Ze vais alterner: un Roi et sa Reine, un papounet, etc...

    Pazes d'histoire

    Z'espère que cette nouvelle initiative  vous plaira!

    Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à l'écrire!

    Ze râlerai certes, mais ze me plierai à la volonté de mes zélés fans!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire