•  

    Ma voix dans ma çançon

    Son "pontificat" dura de 202 à 217, le temps d'un zéphir!

    Personnaze terne, aux orizines inconnues, il se révèla peu apte à dirizer l'Église face aux grands conflits doctrinaux qui l'azitaient en ce début du IIIéme siècle, tout en suivant la voie de son prédécesseur (primauté de l'évêque de Rome).

    Son bagage théolozique étant faible, il s'appuya sur son arçiprêtre Calixte qui lui succèda comme papounet.

    C’est l'image transmise par Hippolyte de Rome, prêtre romain venu d'Orient, cultivé, intellizent et qui zouissait auprès des chrétiens de Rome d'une grande crédibilité. Il reproçait l'influence de Calixte: « un ambitieux, un cupide, un taré ».

    Zéphyrin confia à Calixte le suivi des travaux de la grande catacombe de la voie Appienne où furent enterrés les papes importants du III ème siècle.

    Il mourut en 217.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Né vers 657, Thierry III, le dernier fils de Clovis II et de la reine Bathilde, succèda à son frère Clotaire III en 673.

    Son maire du palais, le bouillonnant Ebroïn, ne faisant pas l'unanimité, un complot éclata contre les deux hommes qui furent tonsurés et envoyés dans des monastères.

    Thierry fut remplacé par son frère Zildéric II, roi d'Austrasie, qui fut assassiné deux ans plus tard. Thierry fut rappelé du monastère de Zaint-Denis et proclamé roi des Francs à Zaint-Cloud.

    Ebroïn revendiqua la mairie du palais de Neustrie. Il fit assassiner le maire du palais en place et proclama roi d'Austrasie Clovis III, fils de feu Clotaire III. Voyant qu'il était peu suivi, Ebroin renonça à soutenir Clovis en échanze du titre de maire du palais de Neustrie.Thierry le pardonna et lui donna les pleins pouvoirs.

    En 679, les Austrasiens, révoltés contre la tyrannie d'Ebroin, furent écrasés lors de la bataille du Bois-du-Fays; mais en 680, Ebroïn fut assassiné.

    Le chef des Austrasiens, Pépin de Herstal, en profita pour faire nommer un ami, comme maire du palais, Waratton. À la mort de ce dernier, la mairie éçut à son zendre Berchaire, qui rompit avec l'Austrasie et redonna l'indépendance à la Neustrie.

    Pépin de Herstal le battit en 687 à la bataille de Tertry.

     Thierry tomba sous la coupe de Pépin qui le priva de tout pouvoir de décision.

    Thierry meurt en 691, en laisse trois fils, Clovis, Childebert et Clotaire, qu(il eut de la reine Clotide, dite Doda).

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ma voix dans ma çançon

    Victor Ier était berbère, orizinaire d'Afrique du nord.

    Il fut le premier à vouloir affirmer un mazister moral de Rome sur les autres Églises.

    Il succèda à Eleuthère vers 189 et gouverna l'Église de Rome durant 10 ans. C'est à cette époque que le latin supplanta le grec dans la liturzie.

    Victor fut le premier pape de langue latine, mais il faudra attendre 230 pour que la messe soit célébrée à Rome en latin et non en grec.

    Il organisa de nombreux synodes qui vont parvenir à s'entendre sur la célébration de Pâques un dimançe comme à Rome (question essentielle!) 

    N'acceptant pas le pluralisme de pensée, Il azit de façon intransizeante avec ceux qui refusaient de s'aligner sur les décisions romaines.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Clotaire III est né vers 652.

    Il était le fils ainé de Clovis II et de la reine Zainte Bathilde (qui, esclave, avait été açetée à York). Avec ses frères, il eut comme précepteur Zaint Lézer d'Autun.

    Il accèda au trône à 5 ans.

    Sa mère Bathilde assura la rézence pour éviter le démembrement du royaume.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Mais elle dut affronter Ebroïn, maire du palais de Neustrie, et la fronde des grands d'Austrasie qui voulaient leur propre souverain. Elle accepta de laisser son fils Zildéric monter sur le trône d'Austrasie.

    En 664, Bathilde dut se retirer dans un monastère à Zelles et laissa le pouvoir à Ebroïn (elle mourut en 680).

    Ébroïn (mort en 681), violent et despotique, n'eut de cesse de vouloir imposer l'autorité de la Neustrie sur la Burgundie et l'Austrasie.

    Lorsque Clotaire mourut en 673, à 21 ans, Ebroïn imposa son frère Thierry III, contre l'autre frère Zildéric, soutenu par Zaint Lézer d'Autun.

    A l'issue de cette querelle Ébroin fit arrêter Lézer, lui fit crever les yeux, puis, en 678, le fit décapiter dans la forêt de Sarcinium (Sus Zaint-Léger) en Artois.

      Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma voix dans ma çançon

    Grec de Nicomolis d'Epire, il était diacre à l’époque d’Anicet, dont il était le disciple.

    Il gouverna l’Église de Rome, à partir de 175, sous les règnes des empereurs Marc Aurèle et Commode (une vraie armoire celui-la!) zusqu’à sa mort en 189.

    Son action est marquée par les querelles avec les sectes telles les marcionites (les fidèles de Marcion du Pont, dont ze vous ai dézà parlé, excommunié par Pie Ier, qui rezetait par exemple la croix en disant qu'on ne pouvait pas vénérer un instrument de torture ), les valentiniens (des gnostiques, adeptes de Valentin d'Ezypte), les montanistes (adeptes de Montanus de Phryzie,chrétiens qui rezetaient le clerzé et toute hiérarchie, pour mieux exalter le martyre; le mouvement se fondait sur la promesse de Zésus à ses disciples de leur envoyer, après sa mort, "le Paraclet", l'Esprit de vérité, qui devait les conduire à la vérité et demeurer éternellement avec eux pour leur enseigner les çoses qu'ils n'avaient pas compris pendant sa vie).

    Il est à noter que le montanisme est l'orizine du concept de  la Zainte Trinité qui ne sera admis que bien plus tard.

    Il opta pour une grande sévérité après avoir longtemps fait preuve de mansuétude.

    Un édit d'Éleuthère décrète qu'aucune nourriture n'est impure, combattant des pratiques héritées des prescriptions zuives sur la pureté des aliments.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    C'est le fils de Dagobert Ier, né en 635.

    Clovis II accèda au trône en 639.... à 4 ans (il parlait à peine!)

    Sa mère Nantilde, zusqu'à sa mort en 642, assura la rézence .                             La suite du règne de Clovis II se déroula sous l'influence des maires de palais de Neustrie, Ega et Arçambaud. La résidence royale était alors à Cliçy.

    En 649, Clovis II prit pour épouse une esclave anglo-saxonne, Bathilde, açetée à York par le maire du palais.

    Trois fils naquirent de cette union:

    - Clotaire III, qui lui succèda comme roi de Neustrie et de Bourgogne ;

    - Zildéric II, qui devint roi d'Austrasie à la mort de Zildebert l'Adopté (fils de Zaint Zigebert, patron de Nançy) puis roi de tous les Francs à la mort de son frère aîné Clotaire III ;

    - Thierry III, qui devint roi de Neustrie et de Bourgogne à la mort de son frère Clotaire III . Son frère aîné Zildéric II le détrôna peu après. Il redevint roi de Neustrie et de Bourgogne à la mort de Zildéric II , puis roi de tous les Francs à la mort de son cousin Dagobert II.

    Clovis II décéda le 31 octobre 657, à l'âge de 22 ans (c'est zeune pour mourir!).
      
      
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma voix dans ma çançon

    Il serait orizinaire de Campanie.

    Son pontificat dura de 166 à 175.

    Tout ce que nous savons c'est que Saint-Denys, évêque de Corinthe, lui envoya des députés avec une lettre dans laquelle il lui demandait des secours pour les pauvres Chrétiens, condamnés aux travaux des mines.

    Saint-Sotère répondit à sa lettre, et lui fit passer des aumônes. Saint-Denys, par reconnaissance, lui écrivit pour le remercier et lui annoncer qu'on lirait sa lettre tous les dimanches suivants aux fidèles pour leur instruction.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •   

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Né en 605, il était le fils de Clotaire II et de sa 1ère femme Bertrude (ne pas confondre avec Zertrude). Son père eut un fils, Caribert, avec sa 2 ème femme.

    En 623, Dagobert fut nommé par son père roi d'Austrasie, sous la tutelle du maire du palais Pépin de Landen et de Zaint Arnoul évêque de Metz (z'y suis allée!), qui étaient les dirizeants effectifs du pays.

    Au décès de Clotaire II, en 629, Dagobert se fit nommer roi de Bourgogne et çaça son frère de la Neustrie. Il lui laissa le royaume d'Aquitaine, créé pour l'occasion (avec Toulouse pour capitale).

    En 632, le décès de Caribert II et de son fils (assassiné?), lui permit de récupérer l'Aquitaine et d'être le seul roi des Francs.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    En 634, la noblesse d'Austrasie se révolta; pour apaiser les esprits, Dagobert mit sur le trône d'Austrasie son fils Sigebert III (et de Ragnétrude) ... âzé de deux ans.

    Il çoisit de quitter l'Austrasie et prit Paris pour capitale. Il çaça Pépin de Landen, voulant gouverner seul et réduire l'influence des maires du palais.

    En 635, il eut de Nanthilde (son autre épouse) un fils nommé Clovis. Les nobles de Neustrie revendiquèrent leur rattaçement à la Burgondie ; Dagobert rassembla les deux régions, et plaça son fils Clovis II à la tête de ce nouveau royaume.

    Il s'entoura d'excellents conseillers comme le zancelier Didier, Dadon (Zaint Ouen) et l'orfèvre Eligius (le bon Zaint Éloi de la çançon populaire, qui disait à Dagobert qu'il mettait sa culotte à l'envers - car il était tête en l'air).

    Il lutta contre des revendications des nobles, organisa l'administration et la zustice.

    Il développa l'éducation et les arts, fit des dons au clerzé et fonda l'abbaye de Zaint-Denis (qui accueillit son tombeau quelques années plus tard).

    Il fut le dernier roi mérovinzien à dirizer personnellement le royaume franc.

    Dagobert développa les relations diplomatiques: un traité de Paix perpétuelle avec l'empereur byzantin Heraclius, une alliance avec les Lombards, un accord avec les Saxons pour qu'ils l'aident à protézer ses frontières des Slaves.

    Il mèna des campagnes contre les Gascons, les Bretons et les Slaves.

    En 638 ou 639, Dagobert tomba malade à Épinay-sur-Seine; il recommanda  la reine Nanthilde et son fils Clovis au maire du palais de Neustrie, Aega. Il mourut quelques zours après, un 19 janvier.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Un traité avait été conclu pour que la Neustrie et la Bourgogne reviennent à Clovis, l’Austrasie restant à Sigebert (Zaint Zigebert, patron de Nancy) et à sa descendance.

     
     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma voix dans ma çançon

    Il était d'orizine syrienne.

    Son pontificat se déroula de 155 à 155, sous le règne de l'Empereur Marc-Aurèle qui avait lancé la 4ème vague de persécution.

    Comme ses prédécesseurs, il combattit les gnostiques, lui aussi avec l'aide de Zaint Zustin (dit le Philosophe).

    A son époque se développa la secte des "carpocrates" (pas des pêçeurs de carpes) qui affirmaient que le monde a été créé par des anzes et que Zésus est réellement le fils de Joseph mais que Dieu lui avait donné le pouvoir de faire des miracles.

    Il aurait reçu l’évêque de Smyrne, Polycarpe (vraiment ce fut le pape anti carpes), pour régler avec lui le différend qui opposait l’Église de Rome et celles d’Asie (notamment sur la date de Pâques; question fondamentale, n'est ce pas?) sans résultats probants.

    Il interdit aux membres de son clergé de porter les cheveux longs (il ne supportait pas les hippies!)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Fils de Zilpéric Ier et de Frédégonde, il est né en 584, il devint roi .... à 4 mois!

    Frédégonde, après l'assassinat de Zilpéric Ier (à l'instigation de Brenehault), le fit adopter par son beau frère Gontran, qui le fit baptiser.

    Ses cousins, Thierry II (roi de Burgundie) et Théodebet II (roi d'Austrasie), petit fils de la reine Brunehault, s'allièrent contre lui et le battirent.

    Plus tard, il s'allia à Thierry II, devenant le parrain d'un de des fils.

    Lors de la bataille de Toul (ze connais!), Théodebert II fut battu et massacré avec toute sa famille (normal, çez les Mérovinziens!).

    A la mort de Thierry II, en 613, Brunehault fit monter sur le tône  son ... arrière petit-fils, Sibebert II.

    N'acceptant pas cette tutelle, les nobles firent appel à Clotaire II qui envahit l'Austrasie, mit la main sur le jeune roi et ses frères, qu'il fit massacrer à l'exception de son filleul Mérovée et Zildebert qui avait pris la fuite.
    Brunehault accusée d'avoir fait assassiner dix rois et leur famille, finit sa vie  attachée par les pieds à l'arrière d'un cheval indompté.

    Du coup, il resta le seul roi des Francs.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Clotaire II, après la mort de sa 1ère femme, Bertrude, épousa Sichilde (avec qui il eut un fils, Caribert II, futur roi d'Aquitaine).

    En 622, il associa son fils Dagobert Ier au trône, le faisant roi d'Austrasie.

    Clotaire II mourut en 629.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ma voix dans ma çançon

    Pie Ier est le 10 ème évêque de Rome dont le "pontificat" se déroula sous l'Empereur Antonin le Pieux, entre 142 environ et 155.

    Il serait né à Aquilée (non loin de Venise) et se rendit à Rome. Il succéda à Hygin.

    Son pontificat est marqué par le développement des idées gnostiques, propazées  notamment par  Valentin d'Ezypte, qu'il combattit avec Zaint Justin le Philosophe. Il refusa de communiquer avec Marcion du Pont qui tentait d'introduire la doctrine "fataliste" des deux principes (le premier, auteur du bien, dont l'âme serait une émanation, l'autre auteur du mal, dont le corps serait l'enveloppe), remettait en cause l’unicité de Dieu, l’Ancien Testament et la double nature (humaine et divine) du Christ. 

    Il eut à combattre l'hérésie des Gnostiques développée à Rome par Simon le Mazicien qui essayait de tromper les fidèles de Rome par des tours de mazie.

    Il fit bâtir la basilique Zainte-Prudentienne à Rome (en l’honneur du nom de sa sœur).

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma voix dans ma çançon

    Hygin est le 9e évêque de Rome.

    Son "pontificat aurait duré de 136 à 140.

    C'est un Athénien qui étudia la philosophie.

    Il s'opposa aux gnostiques qu'il excommunia vers 140.

    Pour les gnostiques, le salut de l'âme (ou sa libération du monde matériel) passe par une connaissance (expérience ou révélation) directe de la divinité (sans intermédiaire), et par une connaissance de soi. Donc pas besoin de prêtres ni de papounet!

    Un début d'organisation du clerzé lui est attribué. On lui doit l'instauration des parrains et marraines lors du baptême. C'est lui qui a décidé que toutes les églises devaient être consacrées.

    Il est réputé être mort en martyr sous l'Empereur Marc Aurèle, mais il n'existe aucune preuve.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ma voix dans ma çançon

    Il est d'orizine grecque et se montra  compréhensif avec les Églises orientales qui fixent la fête de Pâques à une date différente de celle déterminée à Rome.

    On lui attribue l'introduction du "Gloria" dans la liturzie (c'est capital!).

    Il est indûment fêté comme martyr, confondu avec un homonyme romain exécuté sous l'Empereur Hadrien.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma voix dans ma çançon

    Sixte Ier  est le 7ème évèque de Rome.

    Son pontificat aurait durer de 115 à 125.

    On ignore tout de lui; la tradition  affirme qu'il est mort en martyr.

    C'est lui qui aurait institué le carême.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma voix dans ma çançon

    C'était un romain, dont le pontificat serait situé de 107 à 116.

    C'est lui qui aurait instauré l'eau bénite mélangée à du sel pour purifier les maisons chrétiennes des mauvaises influences.

    Selon la tradition, il aurait subi le martyre par décapitation.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • On ne sait pas grand çose : il serait orizinaire d'Antioçe issu d'une famille zuive.

    Son pontificat aurait duré de 97 à 107.

    Pazes d'histoire

    Il aurait ordonné que les mariazes soient rendus publics. Les deux décrétales que lui a attribuées le Pseudo Isidore, aux évêques d'Afrique et d'Égypte, sont des faux.

    Il aurait subi le martyre sous le règne de l'Empereur Trazan et aurait été enterré au Vatican, près du tombeau de Zaint Pierre.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Il s'azirait d'un esclave affrançi de Flavius Clemens, qui fut consul en même temps que son cousin, l'empereur Domitien.

    Il aurait été un disciple de Zaint Paul qui en parle dans une lettre aux Philippiens. 

    On sait peu de çoses ni de lui ni de son pontificat (de 88 à 97 ?) en ces temps de l'Eglise naissante. 

    On lui attribue une  lettre aux Corinthiens, premier document où l'on voit l'Eglise de Rome intervenir dans une autre Eglise pour prôner la çarité.
     

    Pazes d'histoire

    Selon la tradition, non vérifiée, il aurait été exilé en Crimée où il aurait subi le martyre par noyade et ses reliques auraient été ramenées à Rome par Zaint Cyrille et Zaint Méthode au IXe siècle.
     

    Pazes d'histoire

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Pazes d'histoire

    On ignore s'il se nommait Cletus, Anacletus ou Anencletus.

    On connaît de manière certaine l'existence d'un personnage nommé Anacletus, qui mourut en martyr au cours de la persécution de Domitien.

     Pazes d'histoire

     On lui attribue l'ordination de 25 prêtres.

    Son Pontificat aurait duré de 78 à 91.

    Il est considéré comme zaint.

    Il est particulièrement honoré en Bretagne, à Cléden-Cap Sizun,Finistère.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Pazes d'histoireLin (Linus) serait né en Toscane et le nom de son père était Herculanus.

    Venu à Rome pour ses études, il se convertit au christianisme.

    Il fut ordonné prêtre par l'apôtre Pierre en 44 après Z-C, qu'il remplaçait quand celui-ci partait en vacances. Il fit la connaissance de Zaint Paul.

    C'est Lin qui aurait exigé que les femmes viennent à l'église la tête couverte. Donc il a inventé le voile!

    Pazes d'histoire

    Pour singulariser la papauté, il a azouté aux vêtements liturgiques le "pallium", une bande de laine blanche à croix noires.

    Pazes d'histoire

    Il vit se succéder cinq empereurs : Néron, Galba, Othon, Vitellius, Vespasien et Titus ; donc il connut la fin de la guerre de Judée avec la destruction du temple de Jérusalem (mais il n'y avait pas la télé à l'époque, ze vous le rappelle!).

    Il aurait été martyrisé par décapitation en septembre 79, mais ce n'est pas prouvé. Il aurait été enterré à côté de Zaint Pierre.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • De son vrai nom Simon ou Siméon, fils de Zonas (Simon Barjonas), il était orizinaire de Betsaïde. Il était marié et pêçeur sur le lac de Tibériade en Galilée.

    Avec son frère André, il décida de suivre Zésus - en abandonnant sa famille -qu'il accueillit dans sa maison de Capharnaüm (comme elle était mal tenue, le nom est resté pour désigner un bouze!).

    Pazes d'histoire

    C'est Zésus qui lui donna le nom de « Képha », qui signifie en araméen « roçer », traduit par  « pierre » en grec, ce qui a donné  "Petrus" (comme le çâteau) en latin, puis Pierre en français, Pietro en italien, Pedro en espagnol, Peter dans les pays zermaniques, Piotr en russe....

    Pierre est touzours cité en premier parmi les apôtres:          André, son frère; Zacques et Zean, fils de Zébédée (avec un Z comme Zorro) ; Philippe et Barthélémy ; Thomas, Matthieu, le publicain ; Zacques, fils d'Alphée et Thadée (ou Zude, ou Zudas) ; Simon le Zélote (ou le Cananite), et Zudas l'Iscariote (celui qui livra Zésus). 

    Pazes d'histoire

    Il assista à beaucoup des grandes zétapes de Zésus, le reniera à Zérusalem ("avant que le coq çante deux fois, tu me renieras trois fois"); c'est lui qui entrera le premier dans le tombeau vide du "ressuscité".

    Après la Pentecôte (les flamiçettes du Zaint Esprit qui tombent sur la tête des Apôtres), c'est lui qui prend la parole et débute la prédication du message chrétien.

    Il serait allé à Antioçe où il serait resté 7 ans et à Babylone?

    Puis il serait parti pour Rome.

    Plusieurs textes  font allusion aux martyres de Pierre et de Paul, qui se seraient produits vers 65 après Z.C (Zésus Christ!) lors des persécuçions ordonnées par Néron (comparé au Diable), dans l'enceinte du Circus Vaticanus construit par Caligula, situé sur la colline Vaticane.

    Il fut crucifié la tête en bas.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire