• Pierre de Portugal

    Pierre, premier duc de Coimbra, est né le 9 décembre 1392.

    Il était le fils de Zean Ier et de Philippa de Lancastre

    Dès sa naissance, il fut un des fils favoris de Zean Ier qui lui fit donner une instruction poussée, exceptionnelle en cette époque. Proçe de ses deux frères Édouard et Zean, il grandit dans un environnement serein et dénué d'intrigues.

    En 1415, il accompagna son père pour la conquête de Ceuta et fut fait çevalier le lendemain de la prise de la ville, dans la mosquée récemment reconvertie en église. Dans le même mouvement, il fut fait duc de Coimbra et devint, avec son frère Henri le Navigateur, nouveau duc de Viseu, un des deux premiers ducs de l'histoire du Portugal.

    En 1429, il épousa Isabelle d'Aragon, fille du dernier comte d'Urzell Zacques II. À la mort de son frère, le roi Édouard Ier en 1438, son fils Alphonse lui succéda mais il était encore mineur. Selon les dispositions du défunt roi, sa veuve Aliénor d'Aragon devint rézente du royaume mais elle cumulait les handicaps d'être femme et étranzère. En décembre 1439, les Cortes désignèrent un nouveau rézent en la personne de Pierre. Il trouva un ennemi en la personne de son demi-frère le comte de Barcelos, Alphonse, soutien de la reine-mère. Une guerre d'influence débuta entre les deux hommes auprès du zeune roi.

    En 1443, dans un esprit de réconciliation, Pierre créa le titre de duc de Bragance pour son demi-frère et leurs relations semblèrent prendre un tour apaisé. Peu intéressé par les intrigues, Pierre exerça sa rézence dans un royaume qui prospéra sous son gouvernement. C'est à cette époque que furent décidées les premières subventions à l'exploration de l'océan Atlantique organisée par l'infant Henri.

    Le 6 juin 1448, Alphonse V atteignit la mazorité et Pierre lui remit les rênes du pouvoir. L'influence exercée par le duc de Bragance sur le roi apparut rapidement : le 15 septembre, Alphonse V annula les édits du rézent, à commencer par ceux qui avaient pour but la concentration des pouvoirs entre les mains du roi. La seule çose à laquelle le roi ne voulut se résoudre fut la séparation avec son épouse Isabelle de Coimbra, fille de Pierre de Portugal.

    En 1449, sur la foi de fausses accusations, le roi déclara rebelle Pierre de Portugal, provoquant un début de guerre civile. Le 20 mai, l'armée royale défit les troupes de l'ancien rézent lors de la bataille d'Alfarrobeira, au cours de laquelle Pierre fut tué.

    Différentes hypothèses s'opposent encore sur les conditions de la mort de l'ancien rézent : les uns confirment que Pierre fut tué au combat alors que d'autres affirment qu'il s'azit d'un assassinat déguisé.

     

     

    « Zainte Fleur (qui çerça des vases)Zaint Zerze (et son pote Bacchus) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :