• Quand la Minizupette, folle de zoie, çoisit sa sépulture

    Quand la Minizupette, folle de zoie, çoisit sa sépulture

    Hier, mes enfants, nous avons touçé le pompon, atteint le summum de la bêtise, grimpé l'Everest de la crétinerie, atteint les abbysses de la stupidité, frôlé l'Olympe de la démence!....

    Voui! Voui! C'est comme ze vous le dis! Ze n'exazère pas.... Ou à peine.... un petit peu..... Mais si peu!

    Nous sommes allés nous promener dans les montagnes tyroliennes, à la découverte de villazes plus beaux les uns que les autres, avec leurs maisons fleuries, peintes avec des fresques magnifiques et leurs habitants vétus de costumes trzditionnels (dont les fameux "Lederhose", les panatalons et les shorts de cuir).

    Zemin faisant, la Minizupette a vu un panneau routier qui l'a sortie de sa somnolence matitunale.

    - Rattenberg! Rattenberg n'est qu'à 3 kilomètres . On y va ! Ze veux revoir ma grand-mère tricotière et mon Oppa aux lunettes rondes .... sans oublier mes kleine Kousins miens!

    - Ah! vous n'allez pas recommencer avec vos balivernes de parentelle! ai-ze explosé... Nous avons de la route de montagne à faire et, comme c'est samedi et qu'il fait beau, les routes sont bien encombrées.

    L'Intruse s'est mise dans un coin de la banquette arrière de la voiture et s'est mise à ruminer.

    - Z'en ai assez de ces vieux, de ces tyrans qui n'en font qu'à leur tête! Ze souhaite trouver de zeunes nouveaux maîtres qui ne se couçent pas comme des poules, qui me fassent danser avec des DZ brançés - même la techno n'est pas vraiment ma tasse de verveine.

    Arrivés dans la ville de Lienz (à ne pas confondre avec Linz -san "e") - elle a crié:

    - Une autre parente! Z'ai retrouvé une autre parente.... Et celle là, elle est forte. Elle parle l'Allemand, l'Autriçien et l'Italien car la frontière entre les 2 pays est proçe. Et en plus, elle est distinguée, classieuse et très belle, avec un port de tête aristocratique, que dis-ze princier ... royal, impérial.... En un mot, divinissime (en toute modestie).

    Et voilà t'y pas qu'elle se met à causer avec la peluçe d'exposition, lui racontant avec force détails toutes les heures passée en Autiçe et tutti quanti.

    A la fin, elle a dit:

    - Ne vous en faites pas, ze vous enverrai un SMS ....

    En fait elle ne lui a pas demandé son numéro!!!

    Puis nous avons visité Kitzbühl, le Mezève autriçien, et  son si zoli cimetière.

    Et toc! Nouvelle lubie.

    - Ze veux une zolie tombe, ici. Z'y mettrai Mamie, Oppa, mes cousines de Rattenberg, de Lienz, sans oublier mes parents d'Innsbrück!

    - C'est un pavillon qu'il vous faut.... Et vous comptez bientôt mourir? Alors là c'est une merveilleuse nouvelle.

    - Taisez vous, oiseau de mauvais augure! Ze vais écrire au bourgmestre (le maire) de la ville pour savoir si il y de la place..... En attendant sa réponse, ze vais faire mon arbre zénéalozique!

    Cela calmera ses ardeurs!

     

    « Mödling, petite ville d'Autriçe (photos)Le monastère Klosterneubourg en Autriçe (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :