• Quand Minizupette prend la plume!

    Résultat de recherche d'images pour "gif souris et eglise"

    Hier, notre quasi zainte s'est levée aux zaurores et a entrepris d'écrire une lettre.

    Lorsque nous nous sommes levées, nous l'avons trouvée en sueur, tirant la langue.

    - Et voilà, c'est terminé, par la pipe de Zaint Claude.

    - Qu'est ce qui est fini, barmelouse? a demandé Minizup'Zhérault encore toute ensommeillée.

    - Le missive que ze viens de faire.

    - Et à qui vous écrire?

    - A notre remarquable Président de la République, que mon doux Zésus le garde sous sa zainte protection, avec sa grande Clémence.

    - Zésus être marié?

    - Mazette, elle nous pète une durite.

    - Et pourquoi lui écrivez vous? a questionné Minizup'Cosette tout en préparant prestement notre petit dézeuner.

    - Pour le féliciter du beau discours qu'il a tenu devant la Conférence des évêques de France.

    - Z'aimerais bien connaître le contenu de votre lettre, suis ze intervenue avec le plus grand tact possible pour ne pas la braquer.

    - Ja! Vous nous lire votre prose.

    - Ze brûle, fouçtra, de vous entendre.

    Minizupette s'est redressée fièrement, sa lettre à la patte.

    - Ze me lance!

    - Allez-y, ma mie.

    - " Mossieu le Président de la République, çer Emmanuel, mon çer ami..."

    - Heu! Vous ne pensez pas que c'est quelque peu cavalier.

    - Nan point du tout. "Permettez moi de me présenter..."

    - Vous avez fort raison, bouffarelle. Il faut qu'il saçe à qui il a affaire!

    - "Ze m'appelle Minizupette. Ze suis une fidèle affidée de ce bon papounet B.XVI, le seul et vrai papounet..."

    - Boudiou, vous allez provoquer un incident diplomatique avec le Vatican, l'a interrompue Minizup'Fandango

    - "Mon bon président, z'ai beaucoup aimé votre magnifique discours devant nos bons évêques, surtout lorsque vous avez dit que le lien entre l'Etat et l'Eglise était abîmé".

    - A qui la faute atçoubi? Ze vous le demande!

    - " Ze suis mille fois d'accord avec vous, il faut le réparer fissa, illico presto".

    - C'est cela vouiiiii!

    - "Humblement, ze vous propose mes services de grande tricoteuse catholique".

    - Elle vouloir un poste à l'Elysée.

    - It's a pity!

    - " Saçez, mon çer Emmanuel, que ze suis une quasi zainte, cela servira très certainement à notre cause commune".

    - L'argument massue.

    - "Ze profite de lettre pour vous demander un petit service..."

    - Ze me disais bien que la démarçe n'était pas dénuée d'arrière-pensée, a fait remarquer Minizup'Kiki de Vitry.

    - "En tant que çanoine du Latran, vous rencontrerez certainement le sous pape François."

    - A n'en pas douter!

    - " A cette occasion, dites lui de cesser vite de procrastiner et qu'il fasse vite une bulle pour que z'obtienne enfin mon auréole".

    - Avec Manu Ier, vous serez comblée, a ironisé Minizup'tictac. Allez, il est grand temps de dézeuner! Avant l'heure c'est pas...

    - Ah! Vous n'allez pas vous y mettre vous aussi!

     

    « Zaint Fulbert (dit Bébert)Louise-Elisabeth d'Orléans »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :