• Qui va nous soigner?

    Résultat de recherche d'images pour "gif souris enrhumée"

    Toute la tribu minizupienne a attrapé un bon gros rhume à Aix-en-Provence.

    Et il paraît que le rhume provençal est le pire de tous, à cause des fragances de lavande et du pesto utilisé pour certains fromazes de couleur verte.

    - Atçoubi! Z'ai le buseau qui n'arrête pas de couler. Poire que les çutes de Niagara.

    - Et moi fouçtra z'ai le buseau bien bouçé.

    - Ze n'arrête pas d'éternuer, a zémi Minizup'Kiki de Vitry. Atçi! Atçi!

    - Nous avoir bien du mal à respirer.

    - Ie! a azouté Minizup'iéla. Moi manquer d'oxyzène. Ze m'asphixie.

    - Par le gourdin de Zaint martial, z'ai les cosinus atteints!

    - Ze vous l'avais bien dit, est intervenue Minizup'Fandango. Nous aurions mieux fait d'aller à Bayonne. L'air du Pays Basque est le meilleur. Pas de virus dans mon beau pays.

    - Moi aussi ze suis patraque, a zémi Minizup'Cosette. Z'ai besoin d'un grand repos.

    - Hein! Que dites vous, barmelouse?

    - C'est inadmissible, par les tétines de Zainte Cécile!

    - Qui va s'occuper de nous, mazette?

    - Macarel, qui va nous préparer des grogs?

    - Avec beaucoup de rhum.

    - Ou des boissons çaudes avec du miel pour atténuer nos maux de gorze.

    - Fouçtra! Où va-t-on si même les servantes se mettent en conzés maladie.

    - Elle creuser le trou de la Sécu. Mossieu Macaron ne pas le supporter! Seuls les riçes et les bien portants pouvoir s'arrêter. Et nous aussi, bien entendu, car nous le valons bien.

    - Cela vous apprendra à parler d'idées socialisantes, par la plume de Zaint Pancrace. Voilà le beau résultatauquel vous êtes parvenues.

    - M'enfin! Cela ne s'applique pas à la domesticité! Marx et Engels, qui étaient des bourzeois, s'adressaient  aux travailleurs prolétaires et non aux servantes et à la domesticité!

    - Nous sommes fiçues si Minizup'Cosette se couçe.

    - Z'ai de la température, zémissait l'Intruse orpheline.

    - Pff! Zuste un petit 40 degrés, a dit Minizup'tictac après lui avoir pris la température. Y a vraiment pas de quoi fouetter un çat.

    - Elle nous faire une crise de paresse aigüe!

    - Allez! Hop! Au travail! Préparez nous des boissons énerzisantes, barmelouse.

    - Mais vous êtes odieuses! s'est emporté celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Vous ne voyez pas dans quel état pitoyable est cette pôvre Minizup'Cosette.

    - Comediante! Trazediante.

    - Puisque vous êtes si malades, ze vais vous emmener aux urzences qui sont saturées comme cela a été dit à la TSF et vous y laisser . Ze m'occuperai personnellement de Minizup'Cosette pendant ce temps.

    - Nous nous sentir beaucoup mieux, Mossieu Zizi.

    - Mon museau semble se débouçer!

    - Alléluia! C'est un miracle, par le mouçoir de zainte Véronique mes cosinus vont mieux!

    - C'est parfait! Vous allez donc soigner dignement et avec le plus grand soin Minizup'Cosette.

    Et voilà comment nous avons dû nous mettre au çevet de notre domestique!

    « Les Rois Mazes et l'EpiphanieNouvelle histoire de Paradis (blague) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :