• Retour sur nos vacances normandes

    L'ancienne maison de Doudou Philippe, quand il était maire du Havre.

    - Macarel! Ze comprends pourquoi il a accepté de devenir Premier ministre. Matignon, c'est quand même plus classieux.

    Retour sur nos vacances normandes

    Notre visite à l'abbaye de Montivilliers.

    - Nous avoir beaucoup apprécié la quiétude des lieux!

    Retour sur nos vacances normandes

    Mais on n'a pas pu prendre des bains de mer.

    Même les Intruses qui viennent du nord trouvaient l'eau une tartinette fraîçe.

    - Regardez! Personne faire trempette, a constaté Minizup'iéla!

    Retour sur nos vacances normandes

    Nous avons traversé de zolis villazes, avec des maisons à colombazes.

    Si on avait écouté Minizupette, on aurait visité toutes les églises....

    - Ze me dois de vérifier si elles sont équipées d'un çemin de croix.

    Retour sur nos vacances normandes

    Lors de la visite de çâteaux, notre quasi zainte prenait de la hauteur!

    - Cela me permet d'admirer le site, par la fleur de Zainte Marguerite.

    Retour sur nos vacances normandes

    - Et en plus, z'aime le zardinaze et les fleurs.

    - Fouçtra! C'est votre côté écolo!

    - Voui da, mais ze suis une écoloziste catholique!

    Retour sur nos vacances normandes

    Avec Minizup'titac, il fallait respecter scrupuleusement les horaires.

    - Avant l'heure, c'est pas l'heure; après l'heure c'est trop tard.

    Ce qui ne l'a pas empêçée de prendre du temps pour poser!

    Retour sur nos vacances normandes

    Lors de nos promenades quotidiennes, et malgré nos suppliques, nous n'avons pas eu droit au moindre cornet de glace.

    Et pourtant ce n'est pas les glaciers qui manquaient, en particulier en bord de mer.

    - Avec les Thénardier, il faut se faire une raison, a soupiré Minizup'Cosette.

    Retour sur nos vacances normandes

    - Et fîtes vous du çopping? demandent certains de mes zélé fans.

    Vous n' y sonzez pas! On a zuste léçer les vitrines, au sens strict du terme!

    Retour sur nos vacances normandes

    - Cessez donc de vous plaindre, par la crosse de Castor. Il y a plus malheureux que nous.

    - Macarel, ze me demande qui.

    - Regardez le nom de ce restaurant à Honfleur. On parle du çat qui pèçe! C'est dire sa grande détresse.

    - Bien fait pour lui, palsambleu!

    Retour sur nos vacances normandes

    A Etretat, malgré la çaleur, nous sommes montés sur une falaise pour avoir une belle vue.

    - Atçoubi! C'est partout pareil! On prend les touristes pour des porte-monnaie ambulants. Il faut raquer pour pouvoir utiliser la longue-vue.

    - It's a pity!

    Retour sur nos vacances normandes

    A Fécamp, nous avons vu de beaux gréements.

    - Ze partirais bien en mer, a soupiré Minizup'Mouff.

    - Macaniçe! Avec votre poids, le navire risque de couler!

    Retour sur nos vacances normandes

    Et tous les soirs nous rentrions à notre hôtel au Havre, dans lequel nous dinions frugalement avant que de rezoindre notre çambre à 20h30 au plus tard.

    Avec nos hôtes, et surtout avec un retraité, pas question de rave ou de discothèque!

    -  Nous ne pas avoir une zeunesse zoyeuse!

    Retour sur nos vacances normandes

    - Et comment voulez-vous que nous rencontrions des Minizupons?

    - Moi désespérer de rencontrer le souriceau de ma vie!

    Retour sur nos vacances normandes

    « Solesmes dans la Sarthe (photos)Sablé-sur-Sarthe (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :