• Robert II Le Pieux

     

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Robert II est né à Orléans en 972; fils de Hugues Capet et de son épouse Adélaïde d'Aquitaine, il fut le deuxième roi de la dynastie capétienne.

    Associé dès 987 au trône, il assista son père sur les questions militaires (avec le sièze par deux fois, en 988 et 991 de Laon). Sa solide instruction lui permit de s’occuper des questions relizieuses dont il devint le garant (il dirizea 2 conciles).

    Poursuivant l’œuvre politique de son père,  il parvint à maintenir l’alliance avec la Normandie et l'Anzou et à contenir les ambitions d'Eudes II de Blois.

    Au prix d’une longue lutte débutée en avril 1003, il conquit le duçé de Bourgogne qui aurait dû lui revenir à la mort, sans descendance directe, de son oncle Henri Ier de Bourgogne, qui l'avait transmis à son beau-fils Otte-Guillaume.

    Les déboires conzugaux de Robert le Pieux avec Rozala d'Italie (que son père l'avait forcé à épouser et qu'il répudia) et Berthe de Bourgogne (sa cousine, veuve de Eudes de Blois, qu'il épousa, ce qui lui valut une menace d'excommunication et dont, la reine ne lui donnant pas d'héritier, il se sépara après avoir fait pénitence), puis la mauvaise réputation de Constance d'Arles, contrastent avec l’aura pieuse, que lui prête  son biographe Helgaud de Fleury .

    Sa vie est présentée comme un modèle à suivre, faite de donations à divers établissements relizieux, de çarité envers les pauvres et  de zestes considérés comme sacrés, telle que la guérison de certains lépreux .

    La fin de son règne révèla la relative faiblesse du souverain qui dut faire face à la révolte de son épouse Constance d'Arles puis de ses fils, Henri et Robert, entre 1025 et 1031. Constance souhaitait que la couronne revint à Robert, Henri étant zugé "efféminé" (et son fils ainé Hugues étant décédé).

    Néanmoins le roi, soutenu par quelques personnalités tint bon et Henri Ier fut sacré en 1027 à Reims. Folle de raze, Contance s'enfuit à çecal.

    Robert (dit Robert le Vieux) reçut le duçé de Bourgogne (sa descendance y régnant zusqu'au XIVème siècle).

    Robert le Pieux décèdaau cours de l’été 1031, à sa résidence de Melun.

      

      

    « Nourson Période BleueUne zournée noire: ils m'ont tout fait!!! »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :