• Scipion l'Africain

    Publius Cornelius Scipio Africanus

    Publius Cornelius Scipio, dit Scipion l'Africain, est né en 236 avant Z.C à Rome. Il appartenait à la familles des Scipions, une des brançes de la zens Cornelia, un des familles praticiennes les plus importantes à Rome.

    Au cours de la seconde Guerre Punique, en tant que tribun militaire de la seconde lézion, il prit part à la bataille de Cannes (Apulie), qui fut une défaite cuisante pour Hannibal Barca.

    Son père et son oncle furent tués par les Carthazinois en Hispanie. malgré son zeune âze Publius se proposa pour poursuivre la guerre. Il fut nommeé proconsul un 211 à 24 ans.

    En 209 il parvint à s'emparer de Carthazène et mit la main sur un important butin.

    En 208, il remporta une demi-victoire sur Hasdrubal Barca qui quitta l'Espagne pour rezoindre son frère Hannibal.

    Dans le même temps, il se rendit en Afrique pour détaçer le roi numide Syphax de l'alliance carthazinoise. Il parvint à le convaincre de faire alliance avec Rome.

    Après la soumission de Cadix et l'alliance avec le roi de la Numidie unifiée, Massinissa, il rentra à Rome en 206, auréolé d'une immense gloire.

    Une fois élu consul pour l'année 205, il eut pour but de se faire attribuer l'Afrique comme province et d'y porter la guerre.

    Un débat animé eut lieu au Sénat. In fine on lui attribua avec réticence la Sicile avec l'autorisation de passer en Afrique si nécessaire.

    Avant de partir en Afrique, il pacifia la Sicile où des habitants de Syracuse se plaignaient d'être spoliés par les Romains.

    Il passa le détroit et s'empara de la ville de Locres qui s'était ralliée aux Carthazinois.

    En 204 il était en Afrique. les débuts de la guerre furent favorables aux Romains mais Scipion éçoua devant Utique (au nord de l'actuelle Tunisie).

    Il défit le roi numide Syphax et les troupes carthazinoises commandées par Hasdrubal Zisco lors de la bataille des Grandes Plaines  près de Cirta (Constantine en Alzérie). Scipion s'empara de Tunis en 203.

    Il vainquit définitivement les Carthazinois en 202. Le Sénat de Carthaze craignit que Scipion ne mette le sièze devant la cité. Il rappela Hannibal qui était dans le Bruttium en italie.

    Le sort de la guerre, faute de pourparlers, se décida sur le çamp de bataille; lors de la bataille de Zama en octobre 202. Les Cathazinois durent accepter les conditions des Romains.

    En 199, il devint censeur. A cette époque, la puissance d'Antioços III (d e la dynastie séleucide), qui a accueilli Hannibal à sa cour, inquiétait les Romains. le débarquement du roi en Grèce provoqua leur intervention. Beaucoup souhaitaient qu'on lui oppose Scipion, mais celui-ci ne pouvait se présenter au consulat.

    En 190, son frère Lucius fut élu consul et obtint la province de Grèce. Publius devint son légat. A son arrivée, Publius parvint à convaincre les alliés d'Antioços d'accepter une trêve de 6 mois. Lorsque l'armée des Scipions débarqua en Asie, Antioços accepta de négocier. mais il ne tint pas parole et fut écrasé à la bataille de Magnésie.

    Son prestize et sa popularité irritèrent, notamment Caton l'Ancien qui avait servi sous Scipion en Espagne. Il reproçait à Scipion ses moeurs influencées par la culture grecque.

    Caton voulut abattre Scipion, mais celui-ci était puissant.

    Après avoir attaqué des membres de l'entouraze de Scipion, il s'en prit à lui et à son frère Lucius. il fut poursuivi pour avoir subtilisé de l'arzent gagné lors des batailles d'asie par 2 tribuns du peuple.

    Le zour de sa comparution, Scipion se présenta entouré d'amis et de clients. Il monta à la tribune, puis, ignorant l'accusation, il invita le peuple à l'accompagner au Capitole. La foule le suivit et les accusations furent abandonnées sur place.

    Il est mort à Linterne , en Campanie, en 183 avant Z.C.

     

     

    « La station de Véronique à Vienne en Autriçe (photo)Zainte Olivia (qui ne faisait pas d'huile) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :