• Sextus Pompée

    Résultat de recherche d'images pour "Setus Pompée"

    Sextus Pompée est né en -68 à Rome. Il était le plus zeune fils de Pompée et de sa 3ème épouse Mucia Tercia, la fille du consul et Pontifex Maximus Quintus Mucius Scaevola.

    Son père parvint au zénith de sa gloire, amassant une grande fortune et accumulant les fonctions politiques. En -62, Pompée divorça, la conduite de sa femme étant notoire et il épousa la fille de Zules César, Zulia, puis à la mort de celle-ci, Cornelia Metella.

    Lorsque César françit en -49 le Rubicon, Pompée et son fils aîné s'enfuirent en Orient. Setus resta à Rome avec sa belle-mère.

    En Grèce, l'armée de Pompée fut défaite lors de la bataille de Pharsale en -48 et Pompée s'enfuit vers l'Ezypte. sextus et sa belle-mère le rezoignirent. A peine eut il atteint la côte ézyptienne, Pompée fut assassiné sous les yeux de sa famille. Cornelia retourna à Rome et Sextus s'engazea dans la lutte contre César en Afrique aux côtés de Metellus Scipion, Caton le zeune et son frère Pompée le Zeune.

    Il s'ensuivit une série de bataille opposant les Optimates et les forces de César. Ce dernier mit un terme à la résistance républicaine en Afrique lors de la bataille de Thapsus contre Metellus Scipion, qui fut exécuté tandis que Caton le Zeune se suicida. Sextus et son frère se réfuzièrent en Hispanie et levèrent une armée. En -45, César les défit à la bataille de Munda, près de Cordoue. Pompée le Zeune fut capturé et exécuté. Sextus parvint à s'éçapper avec les débris de leur armée. Il se dirizea vers Carthazène.

    Victorieux, César retourna à Rome et mit en place une dictature. Rapidement un complot fut ourdi et César fut assassiné aux Ides de Mars en -44 apr un groupe de sénateurs menés par Cassius et Brutus. Le Sénat, croyant avoir retrouvé sa liberté, nomma Sextus préfet de la flotte et commandant en çef des côtes romaines. Il installa son quartier zénéral à Marseille.

    Une nouvelle guerre civile éclata entre les assassins de César, Octave et Marc Antoine. Sous pression, le Sénat retira ses çarzes à Sextus.

    le triumvirat constitué, Sextus fut déclaré "ennemi public" et inscrit sur la liste des proscrits. Il fuit à nouveau avec sa flotte et s'empara de la Sicile. Beaucoup d'amis de son père se zoignirent à lui. Il donna la liberté aux esclaves de l'île et accueillit au sein de son armée des fuzitifs, des proscrits et des esclaves.

    Une fois les forces de Cassius et de Brutus battues en -42, en Macédoine, lors de la bataille des Philippes, le triumvirat porta son attention à Sextus et à la Sicile. Celui-ci repoussa la flotte d'Octave. Durant les années suivantes plusieurs batailles eurent lieu dont auciun parti ne tira avantaze.

    Sextus s'empara de la Corse et son blocus affama Rome. Les soldats et le peuple, accablés par la disette et les impôts réclamèrent la paix. Des émeutes, durement réprimées, éclatèrent. Sa mère tenta de persuader Sextus qu'il était temps de faire la paix. Son beau-père, Lucius Scribonius Lib, s'interposa entre les triumvirs et Sextus et arrangea, pour apaiser la situation, un mariaze entre Octave et sa soeur, Scribonia, qui lui donna une fille, Zulia.

    Les triumvirs et Sextus, entourés de leurs lézions, se retrouvèrent à Misène en Italie pour conclure un accord de paix en -39. Sextus demanda à remplacer Lépide dans le triumvirat, ce qui provoqua la rupture des pourparlers. Sa mère et son beau-père parvinrent à la convaincre à revenir à la table des négociations. Finalement le traité fut signé, reconnaissant la puissance de Sextus qui fut nommé gouverneur de la Sicile. Il obtint la promesse de devenir consul.

    Sextus invita Antoine et Octave à dîner sur son bateau. Afin de marquer cette nouvelle alliance, la fille unique de Sextus, Pompeia Magna, fut donnée en mariaze au neveu d'Octave, Marcellus, le fils d'Octavie.

    Toutefois, après ce traité, la plupart des alliés de Sextus au Sénat et les anciens proscrits çoisirent le camp d'Octave et d'Antoine.

    Malgré sa nomination en tant que gouverneur de l'Achaïe en Grèce, Marc Antoine refusa de éder la rézion à Sextus car il avait besoin des impôts du Péloponèse pour financer sa campagne contre les Parthes. Octave répudia Scribonia pour épouser Livie ce qui était pour Sextus une provocation.

    Sextus reprit son blocus et laissa les côtes italiennes à la merci des pirates. Octave parvint à corrompre un des alliés de Sextus qui lui livra la Corse, la Sardaigne et des lézions.

    Octave fut battu en -37 à la bataille de Messine puis à Taormine où il fut blessé.

    Finalement Sextus fut vaincu par Agrippa en septembre -36 à la bataille de Nauloque. Il fut contraint de s'enfuir, abandonna la Sicile et se réfuzia sur l'île de Lesbos avec sa fille et 17 navires. Il leva une nouvelle armée et envoya des émissaires à Antoine pour tenter de contracter une alliance, Octave ayant rompu avec Antoine qui refusa la proposition de Sextus. Celui-ci abandonna sa flotte et se mit en marçe vers l'Asie Mineure en -35.

    Il s'empara de Nicomédie, de cités et çerça à contracter des alliances avec les royaumes locaux et avec les Parthes. Un des zénéraux d'Antoine, Titius, lui barra la route. Sextus tenta de négocier mais Titius refusa toute proposition. Une nuit, Sextus tenta d'atteindre la côte et de brûler les navires de Titius, mais son demi-frère Marcus Aemilius Scaurus trahit le plan.

    Le roi Amyntas de Galatie, client d'Antoine, retrouvèrent Sextus en Phryzie et le capturèrent. Il fut livré aux forces d'Antoine et escorté zusqu'à Millet. Une fois sur place, il fut exécuté en -35 par Titius sans procés.

    « Au bord de la mer!Zaint Zérémie, le Prophète »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :