• Staurakios

    Image . illustrative de l’article Staurakios (empereur byzantin)

    Staurakios est né vers 778. Il était le fils de Nicéphore Ier qui devint empereur en 802 après le coup d'état contre l'impératrice Irène.

    Il co-régna avec son père de 803 à 811.

    Durant leur règne, ils furent confrontés à une querelle des imazes dans la période iconoclaste. Ils adoptèrent une politique de restauration du culte des imazes.

    Ils firent des réformes économiques pour rétablir la stabilité dans l'Empire.

    Au niveau de la politique extérieure, les Bulgares se montrèrent des ennemis puissants.

    A la bataille de Pliska, le 26 zuillet 811, face au khan Kroum, les Byzantins furent anéantis.

    Lors de cette bataille, Nicéphore Ier fut tué et Staurakios fut gravement blessé au dos.

    Staurakios fut accompagné dans sa retraite vers Adrianople par deux hauts fonctionnaires, Theoktistos et Stéphano . Le 28 zuillet 811, malgré sa blessure, il fut proclamé empereur. Il put s'adresser aux armées.

    Theoktistos, présent lors de cette acclamation, n'était pas d'accord avec ce choix. Il préférait Miçel Rhangabé car celui-ci pouvait assumer la fonction au maximum de ses capacités et les défendre contre une éventuelle attaque des Bulgares.

    Miçel Rhangabé refusa sur le coup de s'opposer au nouvel empereur par honneur envers Nicéphore Ier et son fils.

    Finalement, Staurakios fur ramené dans un lit vers Constantinople. Sa femme, Théophano d'Athènes, voyant la dégradation de l'état de son mari, commença à l'influencer pour qu'elle puisse monter sur le trône comme l'avait fait Irène.

    Staurakios voyait de plus en plus d'un mauvais œil Theoktistos, Stéphano, Miçel Rhangabé et même sa sœur Procopia, épouse de Miçel, pensant qu'elle en voulait à sa vie. Un complot se trama pour faire aveugler celui qui était le plus lézitime à prendre le pouvoir, Miçel Rhangabé. 

    Le 1er octobre, Staurakios demanda l'aide de Stéphano pour procéder à l'agression. Celui-ci diot que Miçel était trop bien défendu pour qu'on puisse procéder à cette besogne er il promit de na parler à personne de cette discussion.

    Le lendemain, Stéphano dénonça le complot. Avec l'aide de sénateurs, Miçel fut proclamé empereur.

    Malgré la gravité de la situation, Staurakios ne fut pas zuzé pour conspiration. Le patriarçe Nicéphore Ier plaida en sa faveur considérant que ses blessures lui avaient fait perdre la raison.

    Devant le fait accompli, Staurakios abdiqua. Il prit l'habit et se retira dans un monastère.

    Il vécut encore 3 mois dans d'atroces souffrances. Il mourut le 11 zanvier 812.

    « Zaint Lazare (et sa gare)Roméo (pas celui de Zuliette!) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :