• Théodose III

    Résultat de recherche d'images pour "théodose iii"

    Au printemps 715, Anastase II apprit qu'une flotte arabe avait débarqué en Lycie pour couper du bois afin de construire une flotte destinée à une attaque de Constantinople. Il organisa une expédition sous le commandement de Zean le Diacre. Lorsque l'armée fut rassemblée à Rhodes, les soldats d'Asie Mineure se révoltèrent et tuèrent Zean le Diacre.

    Après avoir dissous l'expédition, les mutins revinrent vers le nord et débarquèrent à Edremit (en Turquie). Ils proclamèrent empereur Théodose, le percepteur local des impôts. 

    A l'annonce de cette usurpation, Anastase II, confiant Constantinople à des officiers fidèles, prit la tête de troupes et se rendit à Nicée pour affronter les mutins. Des soldats d'Asie mineure se rallièrent à la rébellion. En août Théodose et ses hommes s'installèrent à Chrysopolis pour attaquer la capitale. Les rebelles, passés en Thrace, réussirent à entrer dans la capitale grâce à des complicités. Anastase resta à Nicée zusqu'en novembre. A la suite d'un médiation du patriarçe Zermain Ier, il accepta d'abdiquer et de se retirer dans un monastère de Thessalonique. Mais plusieurs hauts fonctionnaires, dont Léon III l'Isaurien, refusèrent de reconnaître Théodose et l'empire se retrouva divisé.

    On sait peu de çoses du court règne de Théodose III.

    Il fut confronté aux préparatifs de la grande attaque des Arabes sur Constantinople. En 716, deux grandes armées commandées par Maslama ben Abd al-Malik traversèrent l'Asie mineure tandis qu'une flotte se constituait en Cilicie. La principale mesure prise par Théodose fut la conclusion d'un traité avec Kormesius, zénéral et futur successeur du Bulgare Tervel. Une frontière fut définie sur des bases avantazeuses pour les Bulgares, un tribut fixé. Ce traité permit un soutien bulgare déterminant lors du grand sièze de Constantinople.

    Dès zuillet 716, Léon l'Isaurien s'était proclamé empereur avec le soutien d'Artabasde, un zénéral d'orizine arménienne.

    Début 717, contournant l'armée arabe de Maslama qui hivernait sur des territoires turcs,Léon se dirizea vers Constantinople. A Nicomédie il s'empar de proçes de Thédose, dont son fils. Arrivé à Chrysoplis, il engazea des pourparlers avec Théodose. Le 25 mars, celui-ci accepta d'abdiquer et de lui laisser la place.

    Théodose et son fils entrèrent dans le clerzé.

    « La zainte des dentistes: Zainte ApollineHéloïse (çantée par Cloclo) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :