• Tiberius Sempronius Gracchus

    Tiberius Gracchus.jpg

    Né à Rome en 168 (ou en 163), il était le fils du consul Tiberius Sempronius et de Cornelia African, la fille de Scipion l'Africain. Avec son frère Caius, il est connu sous l'appellation des "Gracques". Grâce à sa mère, il reçut une excellente éducation.

    Il apprit ainsi la rhétorique auprès de philosophes stoïciens et fut initié aux débats philosophiques autour des notions d'égalité et de citoyenneté.

    Il épousa Claudia Pulçeria, la fille du consul Appius Claudius Pulcher, princep senatus. il était le beau frère de Scipion Emilien , qui avait épousé sa soeur.

    Il fut questeur en 137 et fut envoyé en Espagne avec le consul Gaius Hostilius Mancinus. Il sauva l'armée romaine de l'incompétence du consul alors qu'elle se trouvait encerclée et à la merci de l'ennemi.

    Il négocia une paix avec les Numantins car son père avait instauré de bons rapports entre sa famille et les Numantins et s'était constitué une solide clientèle. Cette paix fur rezetée par le Sénat, ce qui mit fin à sa carrière militaire et pertrba ses relations avec le Sénat.

    Tribun du peuple, en 133, il soumit son prozet de loi agraire (Rogatio Sempronia), dont:

    - Limitation du droit de possession individuelle de l'ager publicus.

    - Redistribution aux citoyens pauvres des terres récupérées.

    - Institution d'un triumvirat çarzé d'appliquer cette loi. Il s'y fit élire avec son frère Caius et son beau-père.

    Lors de la présentation de son prozet, il fit l'éloze du citoyen évoquant son rôle au niveau militaire. Il fit la critique de l'esclave , évoquant la guerre servile qui secoua Rome.

    Les sénateurs s'opposèrent à cette loi qui contrecarrait le zeu du clientélisme qui leu assurait des soutiens et des victoires électorales faciles.

    Ils açetèrent un tribun de la plèbe, Octavius, pour qu'il fasse usaze de son droit de veto. Tiberius, après avoir demandé 2 fois à Octavius de retirer son veto, en appela au peuple pour qu'il destitue Octavius. Cette mesure allait à l'encontre des institutions de Rome car seul le Sénat pouvait renvoyer un mazistrat.

    La loi fut alors votée.

    C'est alors qu'il se présenta pour un second tribunat en 132.

    Le tribunat lui fut refusé. Il décida de faire pression sur l'assemblée avec quelques partisans pour les forcer à accéder à sa requête.

    Lors de l'été, une émeute éclata conduite par le Grand pontife Scipion Nasica et il fut tué devant le Capitole à côté de la staue des rois.

    « Zainte Françoise Romaine (comme la salade)Evènements du 11 mars »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :