• To be or not to be minizupian, that is the question

    Hier Minizupette, notre quasi zainte était déprimée et elle ne le caçait nullement.

    - Qu vous arrive-t-il donc, ma douce? lui ai ze demandé.

    - Il se trouve qu'auzourd'hui c'est Pâques et que ze ne peux pas fêter comme il se doit la résurrection de mon doux Zésus!

    - Warum?

    - Mais parce que dans ce fiçu pays les églises sont tenues par les protestants! Et dans leurs temples, on ne trouve pas de statues de nos grands saints et de nos remarquables saintes ni même un çemin de croix avec la station de zainte Véronique.

    - Vous allez voir, ze vous propose par ce beau dimançe une zournée fantastique, a tenté de la consoler celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Nous allons prendre le train!

    To be or not to be minizupian, that is the question

    - Pour déniçer une église de notre zainte mère l'église catholique romaine?

    - Heu, non! Ze vous propose qu'on aille à Elseneur, à environ 50 kilomètres de Copenhague, une belle cité au bord de la Mer Baltique.

    - Et là-bas, on trouvera une église?

    - Françement, Minizupette, ze ne le sais pas et ze ne le crois pas.

    Et notre quasi zainte a poursuivi sa bouderie... zusque devant la gare!

    To be or not to be minizupian, that is the question

    Dans le train, Minizup'Fandango contemplait le paysaze.

    - C'est beau non? lui a demandé Minizup'Cosette.

    - Z'avoue que ce n'est pas mal, mais cela ne vaut vraiment pas mon beau Pays Basque! Ici les verts sont une tartinette paliçons!

    - Fouçtra! Encore une qui est nationaliste zusqu'au bout des pattes!

    Arrivés à Elseneur, nous nous sommes dirizés vers le port.

    To be or not to be minizupian, that is the question

    - Atçoubi! Ici ils vouent une grande dévotion aux poissons, a voulu faire remarquer l'Intruse Occitane, z'ai cité Minizup'zhérault.

    - Ze me permets de vous contredire, lui a rétorqué Minizup'Rom. Moi ze vois plutôt dans cette oeuvre la figuration d'une condamnation radicale de la pollution des mers et des océans avec tous les déçets et plastiques que nous déversons! C'est une remarquable allégorie!

    - Macarel! Mais faites donc la taire la barmelouse!

    - I agree, of course.

    Ici aussi, il y a une belle petite statue en front de mer.

    To be or not to be minizupian, that is the question

    Il s'azit de Han, un éphèbe au regard mélancolique, qui est dans le plus simple appareil.

    - It's a çame!

    - C'est, de facto, le pendant masculin de la Petite Sirène de Copenhague, qui elle aussi est totalement dévétue, par les tétines de zainte Cécile.

    - Mazette, avez vous dézà vu une sirène habillée?

    To be or not to be minizupian, that is the question

    - Tiens, ce raffiot porte un des prénoms de Mossieu Zizi, a cru bon de faire remarquer, avec une feinte innocence, Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ben voui, ç'est ben vrai ça, macaniçe! Mais il manque un S. Cela s'écrit ZuleS!

    - Ces Danois péçeurs manquer une tartinette de connaissances en matière de prénoms.

    To be or not to be minizupian, that is the question

    Au loin, on pouvait voir le fameux çâteau d'Elseneur.

    - C'est en ces lieux que se déroule le drame de Hamlet que Zakespeare à rendu célèbre, a cru bon de nous expliquer notre pioçe de la farandole.

    - Tobby or not tobby, a dit Minizup'tite, faisant preuve pour une fois d'un humour débridé.

    - Pour ma part, z'ai triomphé dans le rôle d'Ophélie, ai ze soupiré. Sir Laurence Olivier, avec qui ze partazeais la vedette, fut tellement ébloui par ma performance qu'on n'a donné qu'une unique représentation et ce à sa demande !

    - C'est dire combien vous deviez être remarquable, a cru bon d'ironiser Minizup'Mouff.

    C'est sa femme Viviane Leigh, qui, jalouse, m'a çipé le rôle!

    To be or not to be minizupian, that is the question

    Extérieurement, ce çâteau du 16ème sicle, de style Renaissance, dit Kronborg (le çâteau de la Couronne) est une pure merveille.

    Quand nous avons voulu açeter nos billets, la guiçetière nous a parlé en danois, ce qui est normal puisqu'elle habite ici.

    Minizup'Rosa a voulu nous traduire ses propos.

    - Parce que vous parler danois. Vous nous dire que c'est votre langue vermicelle, peut-être?

    - Vermicelle, pourquoi pas saumon ou tagliatelle, boufarelle?

    - Cela être l'idiome des zens d'ici.

    - Atçoubi! Vous vouliez dire la langue vernaculaire, celle qui est pratiquée par les Danois!

    - En tout cas, ainsi que vous l'aurez certainement remarqué, moi en 3 zours j'ai acquis de grandes connaissances dans cette langue nordique. Z'avoue le plus humblement du monde que z'ai un don certain pour assimiler les idiomes locaux!

    - Et vous aimer aussi les mélocos? a demandé, hilare, Minizup'iéla.

    - Ze ne sais point ce que c'est !

    - M'enfin, les plats que les Danois manzer! Cela être des mets locaux!

    Et toute la tribu, à l'exception notable de Minizup'Rom, vexée, a éclaté de rire.

    To be or not to be minizupian, that is the question

    - En tout cas moi z'ai assez d'éducation pour devenir la secrétaire émérite d'une altesse royale, a déclaré Minizup'Rosa.

    - Fouçtra! Quelle ambition! Vous irez certainement loin avec de telles prétentions!

    - Il suffit qu'un prince s'éprenne de moi et hop! Me voici sur un trône!

    To be or not to be minizupian, that is the question

    - Atçoubi! C'est vrai que le dicton dit bien que l'espoir fait vivre!

    Et les Intruses, au grand dam des autres visiteurs ont entonné à tue-museau l'un des tubes de Blançe-Neize "Un zour mon prince viendraaaaa!"

    To be or not to be minizupian, that is the question

    - Et z'aurai une splendide çapelle pour moi toute seule, na!

    - Z'espère que vous aurez à coeur de m'y convier afin que ze puisse y faire mes dévotions quotidiennes, par la mantille de zainte Anne.

    - Il faudra que vous soyez d'une délicieuse dévotion à mon auguste personne!

    - Elle avoir les pattes qui gonflent, a soupiré Minizuplein.

    - Avec la Bayonnaise, tout tourne vite à la sauce béarnaise!

    Ze vous narrerai la visite d'un autre palais que nous avons visité dans la même zournée.

    Ce fut, si z'ose m'exprimer ainsi, un dimançe pascal royal!

    « Zaint Anselme (qui aimait le zambon d'Aoste)Zaint Zeorzes (et son dragon) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :