• Un hiver doux qui ne fait pas que des heureux

    La Minizupette est d'une humeur des plus maussades ces zours-ci !

    - C'te météo est insupportable! maugrée-t-elle régulièrement.

    - Vous préférer le froid?

    - Or the snow? ("Ou la neize?")

    Minuzuplein et Minizup'tite, du coup, ne cessent pas de la titiller.

    - Ce n'est pas avec cette douceur que l'on va relancer l'économie.

    - L'économie préférer le zel?

    - Or the snow?

    - Et avec toutes ces çarzes qu'impose ce gouvernement de bolçéviques...

    - Cela çauffe.... Cela me refroidir!

    - With snow?

    - Comment voulez vous que nous les petits entrepreneurs puissions nous en sortir?

    - Quel est donc votre tracas, ma çère amie? lui ai-ze demandé.

    - C'est la mévente!

    - La mévente de quoi?

    - Mais de mes gants, de mes éçarpes, de mes bonnets,mazette.

    - Vous n'avez qu'à faire des soldes.

    - Zai essayé, même au marçé. Personne n'en veut!

    - Ze les comprends!

    - Z'ai du stock à ne savoir qu'en faire!... Ze ne suis pas prête à embauçer, malgré le pacte de compétitivité de votre Mossieu Hollande, dont on ne voit pas le bout de la queue! Si il n'y a pas de demande, il n'y a pas d'affaires. Si il n'y a pas d'affaires, on n'embauçe pas.... On licencie! C'est aussi simple que cela. Pas besoin d'être Mossieu Quenotte pour comprendre ce système.

    - Qui être Mossieu Quenotte?

    - Un grand économiste! (Elle voulait parler de Keynes!)

    - Wait for the snow! ("Attendez la neize "!)

    - Ze vais détricoter mon stock pour récuper la matière première....

    - Ah bon!

    - Voui, fouçtra!

    - Et qu'allez-vous donc en faire?

    - Ze vais tricoter des maillots de bain!

     

     

    « Nourson zêné par le monde (peluçe)Nourson attendant la tournée (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :