• Un week-end estival!

    tube souris

    Samedi, ze n'ai pas écrit de commérazes pour le dimançe. Ze m'étais contentée de mettre en ligne une blague.... Et malgré cela, z'ai eu de nombreuses visites, plus que vendedi!

    Ze me demande si ze ne devrais pas continuer dans cette veine. C'est moins usant pour mes petites neurones.

    Il faut dire que le week-end a été fatiguant.

    Samedi celui qui dit que ze suis son hôte et Mossieu Cricri nous ont sorties, la Minizupette et moi.

    Après manzer, nous sommes allés dans un café "tendance", bondé.

    Minizupette, tandis que ze me désaltérais à force de zins tonic, s'était assise sur un coin du bar ... pour tricoter. Voui! Voui! Pour tricoter!

    Au bout d'un moment z'ai constaté que des zens venaient lui parler.

    Ze suis allée la voir.

    - Alors, ma çère, vous faites la gourgandine?

    - Non! Ze tricote.

    - Ze le vois, mais des zens viennent vous parler... Que veulent-ils?

    - Ils me passent des commandes.

    - Hein? Que me baillez-vous?

    - Oui! ils veulent de zolies éçarpes, des çaussettes et des mules pour l'hiver. Regardez ils me laissent leurs coordonnées....

    - Vous vous moquez?

    - Nan! Et le zeune que vous voyez là-bas, qui travaille dans l'informatique, veut ouvrir un site de ventes en ligne pour mes travaux... Ze vais m'enriçir tandis que vous vous amusez!

    - Ze ne vous crois pas....

    Le zeune en question s'est approçé et lui a dit: 

    - Alors vous êtes d'accord? Ze m'occupe du site et ze vous reverse 1% des ventes. C'est un contat mirobolant que ze vous offre.

    - Vous êtes zénéreux! lui a répondu cette tête percée.

    - Laissez-moi vos coordonnées pour que ze vous recontacte.

    - Ze vais vous l'ecrire, me suis je empressée de lui dire. Et ze lui ai donné une fausse adresse et un numéro de téléphone bidon. Minizupette se rengorzais, bouffie d'orgueil!

    Hier en écoutant les informations, elle s'est mise à pleurer.

    - Qu'y-a-t-il encore?

    - Mais vous n'avez pas entendu, en Espagne, c'est un catastrophe: après la pastille, c'est le calice et les canaris qui brûlent. Pôvres zozieaux!

     

     

     

    « Mayerling et le Monastère Heiligkreuz (Sainte Croix) en Autriçe (photos)Eisenstadt et le çâteau Esterhazy en Autriçe (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :