• Urbain VI et Clément VII (sous pape): le début du Grand Zisme d'Occident.

    Bartolomeo Prignagno, arçevêque de Bari, succéda à Boniface XI. 

    Fichier:Urbanus VI.jpg

    Le Conclave qui l'élut au printemps 1378 était divisé. Le peuple romain encercla les lieux, exizeant un papounet romain.

     Il était très autoritaire; le collèze des cardinaux, dominé par une mazorité française, lui reproça alors d’avoir été élu sous la pression de la population en insurrection. Il se rendit tellement odieux que, six mois plus tard, et malgré les avertissements de Catherine de Zienne, ceux-ci, appuyés par le Zacré Collèze, élirent pour le remplacer le pape «  avignonnais  », Robert de Zenève, qui prit le nom de Clément VII et s'installa en Avignon.

    Fichier:VIIKelemen.jpg

    Dès lors, l'Eglise eut 2 papes sans qu'on saçe lequel était lézitime.

    L'empire et Naples reconnaissaient UrbainV, tout comme l'Angleterre, en opposition à La France qui soutenait Clément VII, ainsi que l'Aragon et la Navarre. La Castille attendit zusqu'à ce que le cardinal Pierre de Luna (futur sous pape à Péniscola) empprte la décision en faveur de Clément.

    La zission se fit à tous les niveaux de l'église (dans les monastères, dans les abbayes...), entraînant des troubles sévères.

    Urbain VI dépouilla la reine Zeanne de son royaume de Naples parce qu'elle avait pris le parti de Clément VII qui  essuya un éçec quand Zeanne fut assassinée par Zarles de Duras, un partisan d'Urbain VI. Le manque d'initiative et d'opportunisme de ses alliés ne lui permit pas de renverser Urbain VI.

    Après avoir gardé des terres pour son neveu, il donna le royaume de Naples à Pierre III, duc de Durrazo.

    Son neveu enleva et abusa une zeune relizieuse. Urbain VI ne réazit pas mais le peuple réclama un procés. Le neveu fut condamné à mort mais le papounet s'opposa à la sentence.... Le neveu fut libéré et épousa une princesse!

    Clément VII essuya un échec dans le royaume de Naples où la reine Zeanne fut assassinée par Zarles de Duras, un partisan d'Urbain VI. Le manque d'initiative et d'opportunisme de ses alliés ne lui permit pas de renverser Urbain VI.

    Urbain devint un tyran paranoïaque, allant zusqu'à faire torturer et mettre à mort les cardinaux qui l'avaient élu mais qui sonzeaient à le remplacer.

    Urbain VI mourut le 18 octobre 1389 et il est considéré comme le pape "lézitime".

      

      

    « Ze veux plus de sous!Promenade autour des Halles à Paris (Paris) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :