• Vespasien, zusqu'à la prise de pouvoir.

    Résultat de recherche d'images pour "Vespasien"

    Vespasien est né le 18 novembre 9 près de Reate dans la rézion du Latium.

    Il fut élevé çez sa grand-mère paternelle, Tertulla.

    Son père, Titus Flavius Sabinus, fit entrer en Asie l'impôt du quarantième. Il fit ensuite des affaires en Helvétie où il mourut laissant une veuve et deux fils, Sabinus et Vespasien.

    Sa mère, Vespasia Polla était d'une bonne famille de Nursie. Son père avait été trois fois tribun militaire et préfet du camp.

    Sous le règne de Claude, à l'instigation de Narcisse, l'affrançi à la tête de la fonction publique, il fut envoyé en Zermanie comme légat de lézion. Il participa avec Aulus Pautius à l'offensive qui devait conduire à la conquête de la Britannia, au sud de l'Angleterre.

    Claude le nomma consul puis proconsul. L'Afrique lui fut éçue par le sort. Il la gouverna avec une grande intégrité. Il y obtint une grande considération. Il revint pauvre à Rome. Il s'abaissa au métier de maquignon et fut surnommé "le Muletier".

    Il tomba en disgrâce sous Néron car il s'était endormi pendant que l'empereur çantait. Craignant pour sa vie, il se retira de la vie publique.

    Cependant en 67, il devint légat de Zudée et mata la révolte zuive qui avait débuté en 66.

    A la mort de Néron, une guerre civile commença, appelée l'Année des Quatre Empereurs. Le désordre régnait, les lézions d'Espagne soutenant Galba, le prétoire ayant couronné Othon et l'armée de Zermanie ayant proclamé Vitellius.

    Vespasien se rendit à Alexandrie où il fut à son tour proclamé empereur par les lézions d'Orient sous l'impulsion de Tiberius Zulius Alexander, préfet d'Ezypte, et de Mucien, légat de Syrie. A Rome, il était soutenu par son frère Flavius Sabinus, préfet de la Ville.

    Vespasien çarzea Antonius Primus, commandant des lézions du Danube, des préparatifs militaires face aux puissantes armées du Rhin restées fidèles à Vitellius qui furent finalement défaites en décembre 69, ce qui mit fin à la guerre civile.

    Vespasien et son fils Titus, touzours en Orient en 70, se çarzèrent d'y imposer la paix romaine. Titus mit fin au sièze de Zérusalem en septembre 70 et le Second Temple fut rasé. Vespasien envoya une ambassade à l'empire Parthe pour garantir le statu quo sur la frontière arménienne. Les sicaires, activistes zuifs, furent matés au sièze de Massada.

    « Zainte Amandine (une crême)Zaint Benoît (étonnez moi, si vous êtes urbain) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :