• Vivement le retour à la vie normale!

    maggie rudy on Twitter: "sneak preview: detail from my forthcoming book,  City Mouse, Country Mouse. Out in October!… "

    On est à moins de 10 zours de la fin de cette année qui se sera révélée catastrophique à plus d'un titre.

    - Nous vivre en virusland, a soupiré tristement Minizuplein.

    - It's really angoissant!

    - Par le stéthoscope de zaint Luc, et on apprend que c'te coronavirus ne cesse pas de muter.

    - Ié! Lui être fort mutin c'te virus!

    - Macarel! Cessez de me faire rire, Minizup'iéla. Z'ai le museau zercé.

    - Moi ze suis pragmatique, est intervenue Minizup'Rom.

    - Que voulez-vous dire, barmelouse?

    - Comme le dit fort zustement la çanson, après la pluie vient le beau temps.

    - Saperlope, cela va faire dix mois qu'on vit avec le mauvais temps!

    - It's a pity!

    - Ach! Et nous n'avoir pas pu aller en vacances en Ecosse...

    - Ni même en Macédoine, comme cela était prévu.

    - Vous omettez de dire que nous sommes tout de même partis en voyaze, a répondu Minizup'Fandango.

    - Macaniçe, à Lille, à Vannes et à Mulhouse. Vous parlez de grandes destinations touristiques.

    - Par le gourdin de zaint Martial, on voit bien que vous êtes Gauloise dans l'âme.

    - Que voulez-vous dire, bestioulette?

    - Ze constate tout simplement que vous n'êtes zamais contente et que vous râlez sans cesse pour un rien. En cela vous êtes bien le spécimen des Gauloises réfractaires.

    - En attendant, ce que z'espère en cette fin d'année, c'est que 2021 nous soit une année plus favorable, est intervenue Minizup'Kiki de Vitry afin de mettre un terme à la polémique qui menaçait de s'envenimer.

    - Il me tarde de pouvoir sortir sans masque, a opiné Minizup'Cosette en faisant les poussières.

    - Ja! Nous vouloir pouvoir retrouver notre restaurant habituel.

    - Et enfin avoir la possibilité de retourner au cinéma.

    - I agree of course.

    - Et moi avoir envie de pouvoir refaire des bisous à mossieu Cricri et à mossieu Zizi.

    - Atçoubi! Ze vous laisserai fort volontiers ma place.

    En attendant, nous profitons de la fenêtre de liberté qui nous est laissée pour quitter Paris à l'occasion des fêtes de Noël.

    - Certes, mais il nous faudra respecter encore plus drastiquement les zestes barrières.

    - Vous avez raison, Moinizup'tictac, surtout avec les personnes âzées que nous rencontrerons!

     

     

    « Zaint Pierre Canisius (sans abus)Le Tate, musée d'art moderne au bord de la Tamise à Londres (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :