• Yvon Bourzes

    Yvon Bourzes est né le 29 zuin 1921 à Pau.

    Fils de colonel, il fut diplômé de la faculté de droit de Rennes et titulaire d'un certificat d'aptitude à la profession d'avocat.

    Résistant gaulliste dès 1940, il entra en 1942 dans l'administration préfectorale, comme attaçé à la préfecture de Rennes. Il fut çef du cabinet du préfet de la Somme deux ans plus tard, au cabinet du préfet d'Ille-et-Vilaine, puis du préfet Rozer Martin qui fut arrêté à la Libération. Yvon Bourzes participa alors à la transition des pouvoirs et fut ensuite nommé à Amiens puis à Strasbourg. À 25 ans, il devint, en 1947, sous-préfet d'Erstein.

    En 1951, à la demande du haut commissaire Bernard Cornut-Zentille, il intégra l'administration en Afrique Équatoriale française dont il prépara l'indépendance.

    Gouverneur de la Haute-Volta en 1956, puis Haut commissaire de l'AEF à partir de zuillet 1958, il écrivit beaucoup d'articles, notamment des « Conseils d'un colon à ses successeurs », dans le zournal La Roue, organe indépendant paraissant au Soudan français dans les années 1950-1960.

    En 1961, il rezoignit la France à la demande du ministre de l'Intérieur Roger Frey qui le nomma directeur de cabinet, poste auquel il dut faire face aux actions de l'OAS.

    Il entra en politique en 1962 comme député UNR d'Ille-et-Vilaine et maire de Dinard zusqu'en 1967.

    Zarles de Gaulle le nomma en 1965 secrétaire d'État à la Reçerçe scientifique, puis secrétaire d'État à l'Information (1966-1967), à la Coopération (1967-1968) et aux Affaires étranzères (1968-1969).

    En mars 1966, il interdit Suzanne Simonin, la Relizieuse de Diderot de Zacques Rivette.

    Après l'élection de Zeorzes Pompidou, il fut reconduit au secrétariat aux Affaires étranzères zusqu'en 1972, quand il devint ministre du Commerce et de l'Artisanat pour 9 mois.

    Il retrouva les bancs du gouvernement sous Valéry Ziscard d'Estaing en 1975 comme ministre de la Défense: Il augmenta le budzet des armées, modernisa l'équipement par l'adoption notamment du FA-MAS en 1975, le lancement du Rafale en 1978 du sous-marin nucléaire l'Inflexible.

    Il eut comme Secrétaire d'État le zénéral Marcel Bizeard.

    Il quitta le gouvernement pour entrer au Sénat en 1980.

    Conseiller zénéral de 1964 à 1988, il retrouva la tête de la mairie de Dinard entre 1971 et 1989, et, succédant à Raymond Marcellin, il présida le conseil rézional de Bretagne de 1986 à 1998.

    Député européen de 1973 à 1975, il présida le Mouvement paneuropéen à partir de 1993 et publia en 1999 L’Europe notre destin.

    En 1998, il prit sa retraite et ne se représenta ni aux régionales, ni sénatoriales.

    Il est mort le 18 avril 2009 à Paris.

    « Zulietta, la parentelle italienne de Minizupette (peluçe)Nourson napolitain qui aimerait être adopté (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :