• Z'ai frisé la folie et le ridicule!

    Z'ai vécu un véritable enfer!

    Z'ai cauçemardé toute la nuit dernière!

    Attristée par la mort d'Annie Ziradot, z'ai révé que z'étais à mon tour atteinte par la maladie d'Alzheimer! Z'espère que ce n'est pas prémonitoire!

    Ze ne savais plus où z'avais ranzé mes superbes souliers vernis, ze ne trouvais plus mes perles çintillantes, z'avais égaré mes sublimes noeuds à çeveux (le drame absolu!).

    Perdue, zétais perdue!

    Puis, lors d'un contrôle d'identité, parce que ze ne savais plus où z'étais, z'ai déclaré que ze m'appelais "Matouvu" (le çat!!! Un comble pour moi!).

    On voulait me conduire, enfermée dans une camisole, à Zaint-Anne (un hôpital psychiatrique) et là ze me suis réveillée en naze.

    Mes voyazes

    Ze me suis levée d'un bond, mue par mille ressorts, et z'ai été vérifier dare dare, haletante, si rien n'avait disparu.

    Z'ai compté, compté et recompté mes souliers, mes perles, mes noeuds!

    Ouf, tout était là!

    Et là ze me suis dit, in peto, que ze ferai un don à la fondation créée par la fille d'Annie Zirardot, Giulia Salvatori.

    « Turin, la ville du Saint SuaireNourson fier d'être marxiste-léniniste! »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :