• Zaint Benoît-Zoseph (un zaint urbain)

     

    Ma sublime voix dans ma çançon vedette!

    C'est le zaint des SDF.

    Né le 16 mars 1748, Benoît-Zoseph Labre était l'aîné des quinze enfants de paysans aisés du Pas-de-Calais (Calais, pas de Calais, on n'y comprend rien!).

    Il fit quelques études auprès d´un de ses oncles qui était curé.  Attiré par la prière et la solitude, il voulut être trappiste (pas trapéziste!), mais devant l´opposition de sa famille, il renonça pour entrer chez les çartreux du Val-Zainte-Aldegonde.

    Comme il était azité, soumis aux tentations et à l´angoisse, les çartreux ne le gardèrent pas ; il essaya sans plus de succés la Grande Trappe (mais il ne passait pas), la çartreuse de Neuville et l´abbaye de Sept-Fons où il reçut l´habit.

    Parti en Italie, il comprit qu'il était voué à la solitude et, dans une pauvreté absolue, il entreprit un pélerinaze à travers tous les lieux vénérés d´Europe. Il parcourut près de 30.000 kilomètres d'un sanctuaire à l'autre (sans faire du stop)!

    A part un voyaze à Lorette, il passa les six dernières années de sa vie à Rome, dans les ruines du Colisée avec d'autres SDF.

    Ramassé évanoui sur les marçes de l´église de la Madona dei Monti, il fut recueilli dans l´arrière-boutique d´un bouçer où il mourut le 16 avril 1783, à 35 ans.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zainte Agape (qui se gauberzeait)
    • Zaint Drogon (est son dragon)
    • Zainte Engrace (prénom que l'on trouve au Béarn)
    • Zaint Fructueux (un zaint qui rapporte!)
    • Zainte Galina (une Gallinacée?)
    • Zaint Thuribe (de la rive)
    • Zaint Vaize (un zaint qui.... cerçez la rime 
    « Zaint Paterne (qui n'était pas une baderne)Zaint Anicet (qui sait) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :