• Zaint Hippolyte (un sous pape non hypocrite)

    Il fut l'élève d'Irénée de Lyon.

    Ecrivain le plus prestizieux de son époque, il vécut mal l'élection des papounets Zéphyrin et Calixte Ier qui lui furent préférés.

    Il rezeta énerziquement l'autorisation donnée par Calixte aux esclaves de pouvoir se marier avec des personnes patriciennes.

    Il est plausible que ce conflit soit un conflit de « castes » entre un pape de basse extraction (ancien esclave et affranchi) et un Hippolyte de plus noble naissance et imbu de sa supériorité intellectuelle.

    Un groupe de ses partisans l'élit antipape en 217, le 1er sous pape de l'histoire.

    Vers 235, avec papounet Pontien, il fut exilé en Sicile lors des persécutions de l'empereur Maximin Ier.

    Il y mourut peu après, ainsi que Pontien.

    L'Église catholique romaine le considère comme un martyr.

    Le papounet  Fabien, élu depuis 236, obtint des autorités que son corps, ainsi que celui de Pontien, soit ramené à Rome. Les deux hommes furent inhumés, le même zour, signe de leur réconciliation, le 13 août 236, dans la crypte des papounets des catacombes de Zaint-Calixte.

    Il est le seul anti pape honoré par l'Eglise.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Pontien (et ses pontazes)
    • Zaint Eudocie (aussi)
    • Zaint Cassien (et ses caissiers)
    • Zainte Radegonde (qui faisait la ronde)
    • Zainte Vitalania ( qui aimait le pain bagnat)
    • Zaint Tikhon (qui n'était pas un p'tit c...)  

      

    « Zainte Zeanne Françoise de Zantal (qui ne fut pas Marie Zantal)Un écho du Paris-Dakar (blague) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :