• Zaint Martin (qui déçirait ses vêtements)

    Résultat de recherche d'images pour "saint martin de tours"

    Né en Haute-Pannonie, l'actuelle Hongrie, fils d'un officier romain, Martin fut éduqué à Pavie et s'engazea à 15 ans dans la cavalerie impériale.

    Le partaze de son vêtement avec un pauvre mendiant, ainsi que la vision céleste qui le mena au baptême, sont célèbres.

    Après avoir quitté l'armée, il se plaça sous la direction spirituelle de Zaint Hilaire, évêque de Poitiers.

    Il vécut dix ans en ermite et fonda une communauté de moines ermites à Liguzé.

    Nommé évêque de Tours, en 372, il accepta cette çarge à contrecoeur et fonda un centre monastique à Marmoutier, où il passa ses loisirs, tout en gouvernant son diocèse avec zèle.

    Il s'opposa à l'arianisme et au priçillianisme, ce qui ne l'empêcha pas de protézer les persécutés et de condamner l'appel aux pouvoirs civils pour punir les hérétiques.

    Il mourut en 397.

    Sa çâçe à Tours est un haut lieu de pélèrinaze.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Athénodore (un zaint non inodore)
    • Zaint Barthélémy de Grottaferrata (qui aimait la via ferrata)
    • Zaint Bertuin (+ 698)
    • Zaint Cynfran (qui aimait le safran)
    • Zainte Marine de Nagasaki (une zainte qui irradie)
    • Zainte Stéphanide (qui adorait les éphémérides)
    • Zaint Théodore Studite (qui évitait les redites)
    • Zaint Véran (parfois hors du rang) 
    « Zaint Léon (roi de Bayonne, roi du zambon)Zaint Christian (un prénom adorable) »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :