• Zaint Odilon (à ne pas mettre au pilon)

    Né en 961 ou 962 à Zaint-Cirgues, fils d’une puissante famille seigneuriale de Mercœur en Auvergne, il fut d´abord çanoine de Zaint Zulien de Brioude.

    Il se laissa attirer à Cluny vers 990 et devint rapidement le bras droit de Maïeul, l’abbé de l’époque. Il devint abbé de Cluny en 994 et c´est durant son abbatiat que commença le rayonnement de Cluny dans tout l´Occident latin, tant sur le plan spirituel que temporel.

    On lui attribuait des pouvoirs, avec la guérison d’un aveugle, et d’autres miracles comme la transformation de l’eau en vin.

    Ces miracles suscitèrent de nombreuses vocations et de nombreux dons, à l’avantaze de Cluny. Vers l´an mille, le patrimoine du monastère n’ayant cessé de croître et dans un contexte de désagrégation du pouvoir politique, se constitua la seigneurie clunisienne. Odilon créa l´ « ordre » de Cluny : vaste réseau d´établissements dépendants de l´abbaye Mère.
    C´est de son époque que date la constitution d´une historiographie proprement clunisienne.

    Les écrits disent qu'il était organisé et ambitieux, mais qu’il était également çaritable. Pour secourir les pauvres, il n’hésita pas à sacrifier une partie du trésor de son ordre.

    Il fut également l’un des promoteurs de la fête des morts, célébrée au lendemain de la fête de la Toussaint, le 2 novembre.

    Il mourut dans la nuit du 31 décembre 1048 au 1er janvier 1049, au prieuré de Souvigny où il y fut inhumé aux côtés de zaint Maïeul de Cluny, son prédécesseur.

     

     




    « Evènements du 3 ZanvierCochem sur la Moselle en Allemagne (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :