• Zaint Romain (qu'on tenait par la main)

    Zaint Romain est né vers 390  près de Nantua (dans l'Ain, un zoli département que z'ai visité). Il reçut une belle éducation au monastère, à Lyon.

    Les films que z'aime

    Il  se retirera comme ermite dans les montagnes du Zura. À Condat (Zaint-Claude où on taillait des pipes), il trouva refuze sous un sapin dont les brançes épaisses formaient une voûte le protézant de la pluie. Il manzeait des plantes!

    Il ensemença la terre et put vivre de ses récoltes.

    Son frère, Zaint Lupicin, vint le rezoindre. Ils fondèrent les monastères de Condat et de Lauconne, qu'ils gouvernèrent ensemble.

    Les films que z'aimeLes films que z'aime

    Leur sœur Yole était abbesse du monastère de la Balme  (auzourd’hui Pratz).  

    Âzé de 70 ans, sentant la mort venir, Romain vint rendre visite à sa sœur pour mourir dans ce monastère (C'est beau l'esprit de famille!).

    Les films que z'aime

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR:

    • Zaint Hilaire (tralalère)
    • Zaint Hérembert (et ses camemberts)
    • Zainte Kyranna ("La the nana", comme dirait Léo Ferré)
    • Zaint Nymphas (et les nymphéas)
    • Zaint Eubule (qui dans son bain faisait des bulles!) 
    • Zaint Protère (qui tombait souvent par terre)
    • Zaint Ruellin (habillé de lin) 
    « Zainte Honorine (et sa margarine)Zaint Aubin (qui n'était pas radin) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :