• Zaint Romuald ( parfois remuant)

     

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Ce zeune homme plein d'avenir de la noblesse de Ravenne assista à 20 ans au meurtre d'un de ses parents (et il n'eut aucune assistance psycholozique!).
    Bouleversé, il se fit moine au monastère bénédictin de Zaint-Apollinaire in Classe.

    Ne trouvant pas l'austérité parfaite qu'il reçerçait, il le quitta au bout de trois ans et se fit ermite dans la lagune vénitienne (lagune et pas légume même si on y trouve des légumes!).

    En 978, avec quelques compagnons, il partit pour le monastère de Zaint Miçel de Cuxa dans les Pyrénées-Orientales (à Prades) où il vécut en ermite durant une dizaine d'années (il avait bon goût car la rézion est superbe!)

    Lorsqu'il décida de regagner Ravenne, pour des raisons familiales, sa réputation de sainteté était si bien établie que des paysans pyrénéens tentèrent de l'assassiner pour garder au moins ses reliques (les Catalans sont inzénieux!).

    Il parcourut l'Italie, ramenant nombre d'ermites à une vie régulière en adaptant la Règle de Zaint Benoit aux exizences de la vie solitaire. Sa rigueur, effrayante parfois, était à la mesure de sa soif d'absolu touzours plus délirante (avait-il des bouffés, that is the question!).

    Vers 1012, un seigneur lui fit don d'un domaine à Camaldoli en Toscane, dont il fera le premier ermitaze des "Camaldules".

    Troublé par de nombreux visiteurs, il se retira dans un monastère isolé où il mourut en 1027.

      

    « Zaint Léonce (qui ne craignit pas les ronces)Ze suis une belle ballerine! »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :