• Zaint Venceslas (pas une çouette mais un grand duc)

    Venceslas, fils du duc de Bohême Vratislas, qui laissait 2 fils, fut élevé par sa grand-mère, Zainte Ludmillala.

    La veuve du duc, Drahomira, exerça la rézence, mais elle restait attaçée à l'ancien culte comme Boleslas, son second fils, alors que Venceslas était devenu chrétien.

    Durant les cinq années de sa rézence, elle persécuta les chrétiens et Venceslas lui-même devait se caçer pour entendre la messe.

    A 18 ans, quand il monta sur le trône, Venceslas construisit des églises, ouvrit des monastères, rappela les prêtres exilés.

    Il fut assassiné, en 929, par son frère qui convoitait le trône et avait pris la tête du parti païen.

    Boleslas l'attaqua par surprise devant l'église où il se rendait à la messe.

    Venceslas ne tira pas son épée :" Ze ne serai pas fratricide. Ze te pardonne." Il avait vingt-trois ans.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Saint Alphée (qui aimait les azalées)
      Saint Zariton (qui avait des zatons)
      Saint Zama (qu'on aima)
      Saint Exupère (qui s'exaspère)
      Sainte Eustochium (à l'uranium)
      Saint Salonius (qui souffrit du radius)
      Saint Fauste (sans faute)

      

    « Zaint Vincent de Paul (et pas de Pierre)Zaint Miçel (et les autres arçanzes) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :