• Zaint Zean-Marie (le Curé d'Ars)

    Zean-Marie Vianney (dit le Curé d'Ars) est né en 1786 près de Lyon, dans une famille de cultivateurs. Il reçut sa première communion dans la clandestinité.

    La commune de Dardilly était restée sans instituteur depuis le début de la Révolution et la mazorité des enfants ne savaient ni lire ni écrire. Fin 1803, la municipalité désigna un nouvel instituteur, dont Zean-Marie Vianney, alors âzé de 17 ans, fréquenta l'école.

    La guerre d’Espagne réclamait  beaucoup de soldats et Zean-Marie fut enrôlé en 1809. Les étudiants ecclésiastiques étaient exemptés du service militaire, mais il est possible que les vicaires zénéraux aient pensé que, vu la grande ignorance de Zean-Marie Vianney, le présenter comme étudiant aurait pu sembler frauduleux. Le conscrit déserta.

    N'étant plus déserteur, Zean-Marie regagna l'école presbytérale d'Écully. En 1812, l'abbé Balley le présenta au petit séminaire de Verrières. Il était très faible en philosophie, bien qu'on lui donnât des leçons particulières en français. Comme tous ses condisciples incapables, il fut dispensé de l'année de physique et envoyé directement faire sa théolozie au grand séminaire Saint-Irénée de Lyon.

    Il fut à çarge de l'établissement, son père ayant refusé de participer aux frais de pension. Zugé trop faible, il fut renvoyé çez son curé. L'abbé Balley persuada les vicaires zénéraux que la piété de Vianney était assez grande pour suppléer son ignorance et il fut ordonné prêtre le 13 août 1815 au grand Séminaire de Grenoble.

    Il fut nommé dans une  paroisse près de Lyon, Ars, où il resta zusqu'à sa mort.

    La réputation d'extrême austérité du curé, les diableries dont on le dit victime et les miracles qu'on lui attribue attirent vers Ars un nombre de plus en plus grand de personnes désireuses de se confesser. Ce mouvement, qu'on appelle le pèlerinaz d'Ars, s'amplifia de 1830 à 1835 et se maintiendra jusqu'à la mort du curé en 1859.

     

    AUTRES ZAINT(E)S  DU ZOUR

    • Zaint Aristarque (et son cristal d'Arques)
    • Zaint Atom (et ses molécules)
    • Zainte Eudocie (Eudocie....aussi)
    • Zaint Zustin (dit Bridou) 

      

    « Zainte Lydie (comme on dit)Nourson qui se dore la pillule (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :