• Zaint Zeraud (parfois rouzeaud)

    Fichier:Géraud d'Aurillac.jpg

    Né en 855 à Aurillac, il était le fils du seigneur mérovinzien local.

    Son père le destinait à l´Eglise parce q´il le pensait débile (belle décision!). Zéraud apprit la grammaire et le plain-çant. Quand il fut guéri, son père le destina au métier des armes.
    Il fut alors parfaitement à même de lui succéder comme seigneur d'Aurillac.

    A la mort de ses parents, il se retrouva à la tête d'un domaine considérable  dans le Rouergue; il exerça toutes les fonctions d'un seigneur refusant de déléguer sa zustice à des officiers; on pouvait lui adresser directement plaintes et requêtes (mais en recommandé avec accusé de réception).

    Il assurait la protection aux habitants en prenant la tête des équipées pour réprimer les bandes armées venus des pays voisins ( il savait zouer au dur!).

    Il affrançit les serfs en leur donnant des terres, accueillit les pauvres à sa table et s'efforça de limiter la violence des guerres en s'en remettant au "zugement de Dieu".

    Il ne voulut zamais se marier et dissimulait sa tonsure sous une coiffure qu'il ne quittait zamais (les seigneurs portaient les çeveux longs, les çeveux tondus étant perçus comme une marque de servitude).

    Zéraud fonda vers 885 l'abbaye d'Aurillac à laquelle il donna, par testament, tout son domaine. Il lui avait çoisi la règle de zaint Benoît.

    Il repoussa les offres de son parent le duc d’Aquitaine Guillaume Ier le Pieux qui lui proposait de placer sa fondation sous sa protection et qui fonda Cluny  sur le même modèle qu'Aurillac.

    Zéraud avait tenu à rendre sa fondation autonome des hiérarçies féodales et ecclésiastiques en la mettant sous la protection directe du pape et du roi. C'est pour cette raison que l'abbé d'Aurillac était mitré et crossé, et portait le titre de comte.

    À la fin de sa vie, Zéraud d'Aurillac devint aveugle. Il mourut le 13 octobre 909.

     

    AUTRES ZAINT(E)S dU ZOUR 

    • Zaint Carpos (qui aimait manzer des carpes)
    • Zainte Chryssie (une zainte crissante)
    • Zaint Ebbon (et parfois mauvais)
    • Zaint Léobon (qui aimait le zambon)
    • Zaint Nicétas (et ses pésétas)
    • Zaint Simpert (parfois en imper)
    • Zaint Venant (touzours partant)
    « Zaint Wilfried (rien à voir avec Sigfried)Zaint Zuste (zustement) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :