• Zaint Zermain (pas du tout vilain)

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Zermain vit le jour près d'Autun en 496.

    On raconte que sa mère ne le désirait pas et voulut se faire avorter (quand bien même la loi de Simone n'avait pas encore été votée!).
    Elle ny parvint pas et l'enfant vécut.

    Après des études à Avallon, il fut, durant quinze ans, moine dans une petite communauté. C´est là que l´évêque d´Autun, Agrippin (qui s'agripait), vint le çerçer pour en faire un prêtre : il y avait tant à faire dans ce pays des Francs (du collier) si peu évanzélisés.

    Il fut un temps abbé de Zaint-Symphorien d´Autun, mais les moines ne furent pas ençantés de cet abbé qui donnait leur pain aux pôvres.

    Le roi de Paris, Zildebert, fils de Clovis et de Clotilde, se prit d´amitié pour lui.

    Il devint évêque de Paris. Il s´illustra par une série de guérisons miraculeuses ou non, par la libération des prisonniers et des esclaves.

    Il fonda l´abbaye de Zainte-Croix-Zaint-Vincent (Zaint-Zermain des Prés).

    Il est mort en 576.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Crescent (qui descend)
    • Zaint Gizur (surmené)
    • Zaint Hélioconis (et ses aconits)
    • Zaint Mitros (mitroscopique)
    • Zaint Rhipsime (riçizisme)
    • Zaint Rigomer (qui aimait les bains de mer) 

      

     

    « Zaint Augustin (qui lisait Tintin?)Abbaye d'Arthous et Ascain au Pays Basque (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :