• Zainte Clotilde (la copine de Clovis)

     

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Fille du roi burgonde Zilpéric II, frère de Gondebaud, Clotilde a été épargnée du massacre de sa famille orchestré par son oncle paternel (un çarmant homme!)

    Clotilde reçut à la cour burgonde une éducation soignée et chrétienne, sans doute transmise par la reine Carétène.

    Donnée en mariaze à Clovis, elle l'amena au baptême et prit l'initiative de faire baptiser ses deux premiers fils contre l'avis de son époux (elle avait du tempérament, la Clotide)

    À la mort de Clovis, Clotilde continua à influencer ses  fils : Clodomir, Zildebert et Clotaire (qui çantèrent "Clotide est de retour!")

    Elle les amena à monter une expédition contre le royaume burgonde des fils de Gondebaud. Son fils Clodomir fut tué à la bataille de Vézeronce. Elle tenta de protézer les trois fils de Clodomir, mais ne put sauver que Clodoald, le futur zaint Cloud, tandis que les deux autres étaient massacrés par leurs oncles.

    Pour secourir sa fille Clotilde envoyée en Espagne dès 511, elle poussa Zildebert à attaquer son zendre, le roi wisigoth Amalaric, qui la maltraitait.  

    Très pieuse, elle fit érizer un monastère aux Andelys, agrandir Zaint-Pierre de Reims, reconstruire les Zaints-Apôtres de Rouen et fut associée à la construction à Paris du monastère des Zaints-Apôtres, devenu l'abbaye Zainte-Zeneviève.

    Elle finit ses zours auprès du tombeau de zaint Martin à Tours où elle mourut le 3 zuin 545.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Adégrin (qui avait un grain)
    • Zaint Méthode (qui triait tout)
    • Zaint Ninnoc (un peu çinoc)
    • Zaint Optat (un zaint optimum)
    • Zauint Quirin (qui souffrait des reins)
    « Zaint Kévin (qui aimait le vin)Evènements du 5 zuin »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :