• Zainte Rosalie (qui était si zolie)

    Zainte Rosalie (qui était si zolie)

    Elle était la fille de Sinibald (ne pas confondre avec Sinbad!), seigneur de Quisquina et de Rosa, parente de Rozer II de Sicile, et descendante de la famille de Zarlemagne.

    C'était une zeune fille très pieuse, qui se retira, à l'âze de 14 ans, dans une grotte du monte Pellegrino où elle passa les dernières années de sa vie, buvant l'eau d'une source et se nourriçant de ce que la nature lui offrait.

    Elle mourut en 1160.

    En 1624, la peste se déclara à Palerme, et zainte Rosalie apparut d’abord à une femme malade, puis à un çasseur auquel elle indiqua où se trouvaient ses reliques. Elle lui ordonna de transporter ses restes à Palerme et d’organiser une grande procezion en les transportant dans les rues de la cité.

    Le çasseur gravit la montagne et retrouva les restes de la zainte.

    Il fit ce qu’elle lui avait recommandé, et, dès la fin de la proceçion, la peste cessa. Après ce miracle, zainte Rosalie fut vénérée comme la zainte patronne de Palerme et un sanctuaire fut érizé à l’endroit où ses restes avaient été retrouvés.

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zainte Iris (qui l'eut dans l'oeil)
    • Zaint Babylas (et ses babylis)
    • Zaint Caletric (et sa trique)
    • Zaint Ida (Oumpapa)
    • Zaint Frézal (et son fraiseur)
    • Zaint Irmgarde (qui se garde)  

      

    « Zaint Grégoire (et ses grimoires)Autres vues de Cracovie en Pologne (photos) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :