• Zainte Zermaine (qui n'était pas teutonne)

     Les Très Riçes Heures de Minizup

    Zermaine Cousin était née, en 1579, scrofuleuse, laide et difforme (Pôvrette, tout pour plaire!). Sa mère mourut quelque temps après sa naissance et son père n'avait qu'aversion pour elle. Il se remaria et la belle-mère la détestait.

    Ils l'oblizèrent à couçer sous l'escalier sur des sarments, lui donnant le minimum de nourriture et lui interdisant d´adresser la parole aux enfants de sa belle-mère.

    Il en fut ainsi de l'âze de neuf ans zusqu'à celui de vingt-deux ans où elle mourut.

    Elle passait son temps avec les bêtes, aux çamps. Ne saçant pas lire, elle récitait son chapelet (comme Minizupette!).

    Tous les matins, elle entendait la messe laissant son troupeau qui ne causa pas de dégâts çez les voisins, restant dans les limites qu'elle lui marquait avant de partir.

    Un matin, en 1601, son père la trouva morte sous l'escalier et, à partir de ce moment, les miracles ne cessèrent pas. Elle fut canonisée en 1867.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Amos (qui aime le samos)
    • Zainte Barbe (une zainte rasante)
    • Zainte Crescence (sans descendance)
    • Zaint Doulas (de Daoulas)
    • Zaint Cassien (et les çiens) 

      

      

    « Zaint Elisée (favorable à Manu)Quand il est question de foot! »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :