• Zarles Ier d'Orléans, le Poète

     

    Zarles Ier d'Orléans, le Poète

    Zarles est né le 24 novembre 1394 à Paris.

    Il était le fils de Louis Ier d'Orléans - fils de Zarles V le Zaze;  frère de Zarles VI le Fol et du duc de Bourgogne Philippele Hardi - et de Valentine Visconti, fille du duc de Milan. Il était cousiin zermain de Zarles VII et du duc de Bourgogne Zean sans Peur.

    Son enfance fut marquée par les rivalités qui opposèrent son père à Zean sans Peur, duc de Bourgogne, rivalités à l'origine de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons, sous le règne de Zarles VI le Fol et d'Isabeau de Bavière.

    Son père, Louis d'Orléans,  fut tué sur l'ordre du duc de Bourgogne le 23 novembre 1407.

    En sa qualité d'aîné, il recueillit la plus grande part de l'héritaze dont le duçé d'Orléans, les comtés de Valois et de Blois, et les seigneuries de Coucy et de Chauny.

    Il épousa en 1406 sa cousine zermaine Isabelle de Valois (17 ans), fille de Charles VI le Fol , et veuve de Richard II d'Angleterre. Celle-ci mourutt à vingt ans en donnant le zour à une fille.

    Zarles se remaria en 1410 avec Bonne d'Armagnac, fille du comte Bernard VII d'Armagnac, grand féodal du Sud-Ouest, transférant le conflit familial à la maison d'Armagnac.

    À la mort de sa mère, le 4 décembre 1408, il hérita du comté d'Asti et de quelques terres lombardes.

    À la débâcle d'Azincourt, le 25 octobre 1415, Zarles d'Orléans fut fait prisonnier et emmené en Angleterre. Sa libération était conditionnée par le paiement d'une rançon. Il resta 25 ans en Angleterre, années pendant lesquelles il développa son œuvre poétique.

    Il ne se trouva personne pour payer sa rançon. Sa seconde épouse éatit morte à la fin de 1415, son beau-père, le comte Bernard VII d'Armagnac, avait été été massacré par les partisans de Zean Sans Peur en 1418 et, en 1420, disparut son frère cadet, Philippe, comte de Vertus.

    Son duçé d'Orléans fut laissé sans défense et les Anglais assiézerent Orléans sans même sonzer à demander au duc, leur prisonnier, de leur ouvrir les portes ; siège auquel mit fin Jeanne d'Arc.

    Il fut  libéré le 5 novembre 1440, contre une rançon de 220 000 écus, représentant partiellement la dot de sa nouvelle épouse, car le 26 novembre 1440, à 46 ans, il épousa Marie de Clèves, âzée de 14 ans, (nièce du duc de Bourgogne  Philippe le Bon, fille de Marie de Bourgogne er d'Adolphe I er de Clèves et donc petite-fille du meurtrier de son père, Zean sans Peur).

    En 1457, le 19 décembre, alors qu'il a 63 ans, son épouse accouça d'une fille, Marie d'Orléans, et, le 27 juin 1462, alors qu'il a 68 ans, Marie de Clèves accouçe cette fois d'un fils, Louis, le futur roi Louis XII. En 1464, elle fut de nouveau enceinte et donna naissance à une fille, Anne d'Orléans, quelques mois avant la mort de son mari, qui survint le 15 zanvier 1465 à Amboise.

    Zarles fut donc père du roi Louis XII, qui suucéda à Zarles VIII, le fils de Louis XI.

    « Papounet Martin IerPeluçon qui semble s'ennuyer »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :