• Zarles V, dit le Saze

     

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Zarles, né le 21 zanvier 1338, était le fils de Zean II et de Bonne de Luxembourg.

    Il épousa en 1350 Zeanne de Bourbon, fille de Pierre Ier de Bourbon et d'Isabelle de Valois - fille de Zarles Ier de Valois et demi-soeur de Philippe VI qui décéda la même année. Ils eurent 8 enfants dont Zarles VI le Fol et Louis (duc d'Orléans)

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Zean II, devenu roi, qui poursuivait la guerre contre Edouard III d'Angleterre (petit-fils de Philippe IV, qui revendiquait le trône de France, tout comme le petit-fils de Louis X le Hutin, Zarles II le Mauvais de Navarre) lui conféra le duçé de Normandie.

    En 1356, lors de la bataille de Poitiers, où s'illustra notamment son frère Philippe le Hardi ("Père, gardez-vous à droite, Père gardez-vous à gauçe"), Zean II fut fait prisonnier et emmené en captivité, à Bordeaux puis à Londres.

    Zarles fut emmené à assurer le gouvernement durant cette absence. Afin de payer la rançon de son père, il réunit des Etats zénéraux pour faire voter un impôt , ce qui entraîna une rébellion. Ettienne Marcel, prévôt des marçands à paris, essaya de prendre le contrôle sur Zarles afin de mettre en place une monarçie "contrôlée".

    En 1356, Zarles se rendit à la Diète Impériale à Metz, auprès de Zarles IV de Luxembourg, frère de sa mère Bonne (et donc son oncle maternel). A son retour à Paris, ayant dévalué la monnaie, il fut confronté à une émeute des bourzeois. Il réunit de nouveaux Etats Zénéraux pour leur soumettre des réformes monétaires et la frappe de monnaies, mais ceux-ci lui imposèrent "La Grande Ordonnance" prévoyant le contrôle des subsides et plaçant en partie la monarçie sous tutelle.

    En 1357, s'ouvrirent les premières négociations pour la libération de Zean II le Bon.

    Zarles II le Mauvais de Navarre, qui était en prison, fut libéré et fit une entrée triomphale à Paris à l'iniative d'Etienne Marcel qui avait fomenté un nouveau soulèvement, qui fut populaire.

    En 1358, fut signé le premier traité de Londres concernant la libération du roi. Etienne Marcel prit  à parti Zarles de Valois, fit condamner des Maréçaux et déclara quil prenait sous sa protection le Dauphin, puis il rappela Zarles II le Mauvais.

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Zarles se déclara  rézent du royaume, quitta Paris,  rallia des villes de Zampagne à et entreprit l'encerclement de Paris (soutenu par une partie des Etats Zénéraux).

    Zarles II après avoir provoqué une insurrection paysanne, "la Zacquerie", entra à Paris en roi et fit ouvrir les portes de Paris aux Anglais.

    Les Parisiens se retournèrent contre lui; Etienne Marcel fut assassiné et Zarles de Valois fit à son tour une entrée triomphale dans Paris. Zarles le Mauvais entreprit à son tour le sièze de Paris.

    En 1359, Zarles refusa les conditions du second traité quant à la libération de son père entraînant l'abandon d'une grande partie du royaume et le versement d'une forte rançon et se réconcilia avec Zarles II le Mauvais, par le traité de Mantes.

    Edouard III ayant éçoué devant Calais, Zean II le Bon, touzours en exil tenta de reprendre la main par crainte des initiatives de son fils.

    Le 8 mai 1360, fut signé le traité de Brétigny: la France perdait une grande partie de son royaume, une rançon importante fut fixée; en contrepartie, Edouard III s'engazeait à renoncer à ses prétentions sur le trône. Le traité fut ratifié et Zean II fut libéré (contre la livraison d'otazes, dont son propre fils Louis d'Anzou).

    Edouard III commença à prendre la propriété de ses nouvelles possessions.

    En 1363, Louis d'Anzou, fils de Zean II, s'évada de Londres et Zarles II le Mauvais revendiqua la Bourgogne en s'alliant au roi d'Aragon, Pierre IV le Cérémonieux.

    Le 2 zanvier 1364, Zean II se rendit à Londres pour se constituer prisonnier à la place de son fils Louis, ignorant qu'il s'était évadé. Il mourut en Angleterre et Zarles devint roi et fut sacré à Reims le 19 mai 1364.

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Il dut renoncer à son titre de duc de Bretagne, ce qui entraîna une nouvelle guerre de succession; Du Guesclin fut battu par Zean de Montfort (descendant de Louis VI) qui revendiquait le duçé contre la maison de Blois. Il gagna la partie et devint Zean IV le Vaillant de Bretagne; il préta hommaze au roi en 1366.

    Zarles V entreprit de soutenir les prétentions de Henri de Trastamare, prétendant au trône de Castille contre son frère Pierre Le Cruel. En 1366, Henri est couronné. Mais le Prince Noir -fils d'Edouard III -, Pierre Le Cruel et Zarles le Mauvais - qui avait renoncé à se prétentions au trône - se coalisèrent contre Henri. Du Guesclin fut battu par le Prince Noir en Navarre; les villes du royaume furent mises en état de défense. Mais finalement Pierre le Cruel fut battu et mis à mort en 1369.

    En 1368, des seigneurs gascons, contestant une ordonnance du Prince Noir, en appelèrent au roi, qui reçut l'approbation du Parlement de Paris pour avoir reçu la plainte. Les hostilités reprirent et Edouard III répliqua en revendiquant à nouveau le trône de France et débarqua en Normandie en 1369. Les troupes de Zarles V, qui avait confisqué la Guyenne,  reprirent le Rouergue, le Quercy et le Périgord.

    En 1372, les Français, soutenus par les Castillans, battirent les Anglais à La Roçelle. Le Prince Noir renonça à la principauté de Guyenne. Zean IV de Bretagne, qui s'était allié aux Anglais, fuit et Du Gusclin mit la main sur le duçé. Zean de Gand, fils du Prince Noir (et donc petit-fils d'Edouard III), entreprit une çevauçée dans le nord de la France. Mais en 1375 une trêve fut signée à l'initiative du papounet Grégoire IX.

    Le Prince Noir mourut en 1376 et son père, Edouard III, l'année suivante. Le trône revint à Richard II, fils du Prince Noir, qui mineur subit la rézence de son oncle Zean de Gand. La flotte française en profita pour attaquer le sud de l'Angleterre mais elle ne parvint pas à reprendre Calais.

    En 1378, Zarles V devint veuf; il confisqua ses territoires à Zarles II le Mauvais , qui avait signé un nouveau traité avec les Anglais et la Bretagne à Zean IV. Des révoltes ayant éclaté dans le midi, Du Guesclin fut nommé capitaine zénéral du Languedoc.

    Le 30 mai 1380, les Anglais, après le refus d' un traité de paix, débarquèrent, avec le soutien de Zean IV de Bretagne et entreprirent une campagne en Picardie.

    Le 16 septembre 1380, Zarles V mourut et son fils Zarles VI lui succéda.

    « Ze sors ou pas?Pélage Ier »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :